General Electric va supprimer 6.500 emplois en Europe

13/01/16 à 12:43 - Mise à jour à 12:50

Source: Belga

Le conglomérat américain General Electric (GE) a annoncé mercredi à l'AFP qu'il allait supprimer 6.500 emplois en Europe, dont 765 en France, dans les activités énergie du français Alstom qu'il a racheté en novembre 2015.

General Electric va supprimer 6.500 emplois en Europe

© Reuters

"Le plan de restructuration va toucher plusieurs pays européens et impacter potentiellement 6.500 emplois sur 35.000. En France, 765 personnes seront impactées, sur un peu moins de 9.000, essentiellement au siège de Levallois et dans les activités grid (réseaux électriques, NDLR)", a déclaré un porte-parole de GE. On ignore encore pour l'instant l'impact sur l'emploi dans les autres pays concernés, et notamment en Belgique. Des pays non européens seront également touchés par cette restructuration, que General Electric justifie par un contexte énergétique déprimé, mais le groupe n'a pas confirmé le chiffre de 10.000 suppressions de postes dans le monde avancé par le quotidien français L'Est Républicain. "Sur le long terme, nous restons persuadés que le mariage de GE et d'Alstom nous rendra plus forts pour aborder ce marché", a assuré le porte-parole.

En savoir plus sur:

Nos partenaires