Gazprom ne livrera plus de gaz au rabais à l'Ukraine

04/03/14 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Trends-Tendances

Gazprom a décidé de mettre fin à partir du mois d'avril à la baisse du prix du gaz vendu à l'Ukraine, accordée en décembre dans le cadre d'un plan de sauvetage de cette ex-république soviétique, a annoncé mardi le patron du géant russe, Alexeï Miller. Dans le foulée, l'UE a fait savoir qu'elle allait aider l'Ukraine à régler sa dette de gaz (2 milliards de dollars).

Gazprom ne livrera plus de gaz au rabais à l'Ukraine

© Reuters

"Étant donné que l'Ukraine ne remplit pas ses obligations, ne remplit pas les accords sur l'octroi d'un rabais signés comme avenant au contrat, Gazprom a décidé de ne pas prolonger la durée de ce rabais, et ce dès le mois prochain", a déclaré M. Miller, cité par les agences russes, suggérant par ailleurs d'accorder entre 2 et 3 milliards de dollars à Kiev pour régler sa dette gazière.

L'UE va aider Kiev

Dans le foulée, l'Union européenne a fait savoir qu'elle allait aider l'Ukraine à régler sa dette de 2 milliards de dollars pour ses achats de gaz russe, et rappeler qu'elle peut également lui fournir du gaz, a annoncé mardi le commissaire européen à l'Energie, Gunther Oettinger.

"Le paiement des factures de gaz dues par l'Ukraine figure en bonne place dans le programme d'aide de la Commission européenne" qui sera adopté mercredi, a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion des ministres européen de l'Énergie. "Naftogaz doit environ deux milliards de dollars à Gazprom et nous allons les aider à régler cette facture", a-t-il ajouté.

"L'aide de la Commission sera complétée par des aides accordées par certains États", a expliqué M. Oettinger, en soulignant que l'aide d'un milliard de dollars annoncée mardi par les Etats-Unis servirait également à régler cette dette.

Les Etats-Unis ont confirmé mardi qu'ils allaient accorder un milliard de dollars dans le cadre d'un prêt international. Parallèlement, Gazprom a annoncé avoir décidé de mettre fin, à partir du mois d'avril, à la baisse du prix du gaz vendu à l'Ukraine, accordée en décembre dans le cadre d'un plan de sauvetage de cette ex-république soviétique.

M. Oettinger a aussi indiqué qu'il recevrait le 19 mars le ministre ukrainien de l'Énergie, Iouri Prodan, pour discuter de l'aide européenne à Kiev.

La Commission européenne devrait présenter mercredi les contours de cette aide. Elle collabore sur ce plan avec le Fonds monétaire international (FMI), qui devrait apporter l'aide financière la plus importante. Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a déclaré la semaine dernière que les Européens réfléchissaient à une enveloppe de 1,5 milliard de dollars, qui servirait de garantie de prêt.

En savoir plus sur:

Nos partenaires