Fyra : le groupe détenteur d'AnsaldoBreda confronté à des difficultés financières

21/01/13 à 20:12 - Mise à jour à 20:12

Source: Trends-Tendances

Finmeccanica, le groupe qui détient le constructeur de trains italien AnsaldoBreda, est confronté à des difficultés financières, depuis un certain temps déjà. Il aurait déjà cherché à se débarrasser du fabricant de trains à grande vitesse.

Fyra : le groupe détenteur d'AnsaldoBreda confronté à des difficultés financières

© AFP

Finmeccanica n'est pas tout à fait inconnu en Belgique. Le groupe spécialisé dans la défense compte en effet AgustaWestland dans son portefeuille, le fabricant des hélicoptères Agusta de l'armée belge.

Vendredi dernier, l'agence de notation Standard & Poor's a revu la cote de Finmeccanica de BB+ à BBB-. S&P justifie cette baisse par des doutes croissants autour de la vente prévue de certains actifs.

Le CEO Giuseppi Orsi veut en effet récolter un milliard d'euros avec la vente de certaines activités, notamment dans les secteurs énergétique et ferroviaire.

Après la baisse de sa note, Finmeccanica a expliqué qu'il continuait "à mener le programme de restructuration et à boucler le programme de ventes dans les temps". L'agence Ansa indiquait début janvier que le groupe devait trouver d'ici le 23 de ce mois un acheteur pour Ansaldo Energia, spécialisée dans la construction de centrales énergétiques. La vente devrait rapporter entre 400 et 500 millions d'euros, selon des calculs de S&P.

Quant à AnsaldoBreda, le constructeur des trains Fyra chargés d'assurer la liaison entre Bruxelles et Amsterdam, plusieurs scénarios de reprise avaient déjà été évoqués dans la presse ces dernières années. Alstom, Bombardier et General Electric avaient ainsi manifesté leur intérêt. Il était également question en 2011 d'une coopération avec Construcciones & Auxiliar de Ferrocarriles. L'an dernier, les noms du chinois CSR et du groupe japonais Hitachi étaient cités.

En savoir plus sur:

Nos partenaires