Fusion ALG/Tecteo : après Andenne, Lontzen s'y oppose

30/11/10 à 09:19 - Mise à jour à 09:19

Source: Trends-Tendances

L'insuffisance de précisions concernant la garantie des dividendes et une mauvaise gestion de l'ALG dénoncée par la Creg ont convaincu le conseil communal de Lontzen de s'opposer à la fusion ALG/Tecteo.

Fusion ALG/Tecteo : après Andenne, Lontzen s'y oppose

Le conseil communal de Lontzen (Communauté germanophone) s'est opposé lundi soir à la fusion de l'Association liégeoise du gaz (ALG) et de Tecteo. Pour le bourgmestre, Alfred Lecerf, cette fusion s'organise de manière trop précipitée.

"Les réunions avec les représentants de Tecteo n'ont pas permis d'apporter des réponses à nos questions concernant notamment la garantie de nos dividendes et le maintien du site régional d'Eupen, a-t-il indiqué à l'agence Belga à l'issue du conseil communal. De plus, nous avons récemment appris que la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Ndlr, l'autorité de régulation du secteur énergétique) a mis en lumière une mauvaise gestion de l'ALG. Dans ces conditions, il était impossible pour nous de nous prononcer en faveur de cette fusion."

Le conseil communal a également ratifié la décision du collège du 17 novembre de mandater Me Pichault et d'entériner ainsi la décision d'introduire un recours en référé. Le bourgmestre a également tenu à rappeler que la commune de Lontzen n'était plus seule puisque la ville d'Andenne a elle aussi introduit un recours en référé.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires