Frédéric Caerdinael s'explique sur le rachat du Sanglier des Ardennes par Marc Coucke

24/02/17 à 15:51 - Mise à jour à 15:53

Source: Belga

(Belga) Après avoir décliné une première offre au printemps dernier, Frédéric Caerdinael a finalement accepté de vendre son établissement, le Sanglier des Ardennes de Durbuy, au milliardaire flamand Marc Coucke. Vendredi, il s'est exprimé sur les raisons qui l'ont amené à changer d'avis.

"L'ampleur des développements horeca du projet de Marc Coucke et son associé Bart Maerten à Durbuy ces derniers mois a suscité une inquiétude grandissante quant à la possibilité de pouvoir assurer au Sanglier des Ardennes son développement futur en toute sérénité", a expliqué Frédéric Caerdinael à l'occasion d'un point presse organisé vendredi dans son établissement. "Conscient des sacrifices et des risques importants que représentent la gestion d'un complexe comme le Sanglier, soucieux de préserver la qualité de vie et l'avenir de mes filles, de ma famille et de mon équipe, j'ai finalement décidé d'accepter il y a quelques jours une nouvelle proposition de rachat. Cette vente sera effective dès ce printemps et l'ensemble du personnel conservera son emploi", précise M. Caerdinael. L'accord conclu entre Marc Coucke et l'hôtelier ne concerne pas les autres établissements détenus et gérés par la famille Caerdinael. "Nous sommes attachés à notre ville et nous poursuivrons l'aventure à Durbuy avec nos autres hôtels et restaurants", ajoute Frédéric Caerdinael, qui n'a pas souhaité préciser le montant de la transaction. (Belga)

Nos partenaires