France et Italie veulent s'allier dans l'industrie navale militaire

06/09/17 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Afp

La France et Italie préparent une alliance dans le domaine de l'industrie navale militaire, a déclaré mardi la ministre française des Armées Florence Parly.

France et Italie veulent s'allier dans l'industrie navale militaire

Les chantiers navals de STX France, en 2010. © AFP

"Nous travaillons avec nos collègues italiens à la constitution d'une alliance entre les industries navales militaires française et italienne, dans le domaine des bâtiments de surface, avec l'ambition de constituer à terme un leader mondial", a-t-elle dit à l'Université de la Défense qui réunissait parlementaires et militaires à Toulon (sud-est).

"Ce projet ambitieux avance, en concertation étroite avec les industriels concernés", a-t-elle ajouté sans plus de précisions.

A un moment où la France et l'Italie sont en pleines discussions pour trouver un compromis sur les chantiers navals de STX France, Paris a déjà évoqué l'idée d'un grand pôle naval, civil et militaire avec Rome, pour faciliter un accord, ce à quoi le gouvernement italien s'est montré favorable.

Le dossier STX France, promis à l'Italien Fincantieri sous la présidence de François Hollande, a provoqué une crise entre les deux pays lorsque le successeur de M. Hollande à la tête de l'État français, Emmanuel Macron, a décidé de réviser le pacte d'actionnaires.

Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire doit se rendre à Rome le 11 septembre pour essayer de parvenir à une solution.

Selon Emma Marcegaglia, la présidente de Business Europe, l'association des industriels européens, qui a déjeuné samedi dernier M. Le Maire, Paris devrait proposer "une offre améliorée", avec "quelque chose sur la partie militaire".

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires