Fortis: la CNE s'oppose au plan de réorganisation salariale

25/11/11 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Trends-Tendances

Après le syndicat libéral qui a rejeté en bloc mercredi le plan d'économies "Initiative 2014" de BNP Paribas Fortis, la CNE annonce elle aussi vendredi son opposition au plan de réorganisation salariale voulu par la direction de la banque.

Fortis: la CNE s'oppose au plan de réorganisation salariale

© BELGA

Le syndicat chrétien souligne "avoir clairement annoncé qu'il n'était pas question de s'attaquer au salaire fixe et au 13e mois des employés et cadres". En cela, la CNE affirme rester également "fidèle à l'avis négatif qu'elle avait rentré au secteur des banques concernant la nouvelle CCT 2011 - 2012 qui autorise le paiement du 13e mois autrement qu'en cash".

Le syndicat des employés regrette aussi que "la direction ait mis la garantie d'emploi en contrepartie de ce plan de réduction des coûts. Cette mise en concurrence n'a certainement pas contribué à des négociations parfaitement sereines", précise la CNE. "Enfin, dans le contexte budgétaire actuel, la CNE ne souhaite pas être complice d'un appauvrissement de notre sécurité sociale", selon les termes du communiqué diffusé vendredi.

Le plan "Initiative 2014" voulu par la direction de BNP Paribas Fortis mais qui doit encore être négocié avec les syndicats, prévoit une réduction des coûts d'environ 200 millions d'euros par an, notamment via une limitation des coûts salariaux mais sans pertes d'emploi.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires