Ford Genk : les travailleurs, anxieux, vont enfin savoir

24/10/12 à 06:40 - Mise à jour à 06:40

Source: Trends-Tendances

Ce mercredi matin, 09h00. Pour les travailleurs de Ford Genk et les nombreux fournisseurs commencera alors le redouté conseil d'entreprise extraordinaire du constructeur automobile. Il semble presque certain que des mauvaises nouvelles en découleront. Y aura-t-il des suppressions d'emploi ou Ford a-t-elle pris une décision sur le futur de l'usine de Genk ?

Ford Genk : les travailleurs, anxieux, vont enfin savoir

© reuters

La direction de Ford a invité lundi les syndicats au conseil d'entreprise extraordinaire. Cette communication a été reçue comme un coup de tonnerre et les syndicats avancent pour le moment dans l'obscurité.

La direction européenne de Ford avait pourtant apaisé la tempête spéculative sur l'avenir de Ford Genk, plusieurs fois signalée comme étant sur le point de fermer. En septembre dernier, les syndicats avaient en effet reçu la confirmation de l'attribution de la construction de la nouvelle Mondeo à partir d'octobre 2013. La direction européenne avait également promis l'arrivée d'investissements planifiés.

A présent, les 4.300 travailleurs craignent à nouveau de perdre leurs emplois. Le quotidien allemand Fankfurter Allgemeine Zeitung a ainsi relaté la confirmation de sources internes à l'entreprise de la fermeture de l'usine de Genk à la fin de l'année 2013. L'agence de presse Reuters a également fait état de rapports inquiétants sur les installations limbourgeoises.

Les travailleurs et leurs collègues issus des nombreux fournisseurs de Ford Genk attendent donc avec anxiété la communication de la direction du constructeur automobile et des syndicats à l'issue de ce conseil d'entreprise extraordinaire au sujet du futur de l'usine.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires