Ford Genk : Conseil d'entreprise extraordinaire mercredi

22/10/12 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Trends-Tendances

Un conseil d'entreprise extraordinaire a été convoqué mercredi matin chez Ford à Genk, a indiqué lundi Luc Prenen (CSC). L'agenda de la réunion n'a pas été communiqué. Un porte-parole de Ford Europe a également confirmé la tenue du conseil, sans apporter de détails.

Ford Genk : Conseil d'entreprise extraordinaire mercredi

© Reuters

La direction a convoqué un conseil d'entreprise extraordinaire avec les syndicats à 09h00, sans en préciser l'ordre du jour. Kris Peeters a été également convoqué ce mercredi par Ford Europe. "Nous sommes absolument dans le flou en ce qui concerne les raisons de ce conseil extraordinaire. S'agit-il d'un plan d'économies européen? Tout est possible", a expliqué le responsable du syndicat chrétien.

Un porte-parole de Ford Europe a confirmé la tenue mercredi du conseil d'entreprise, sans apporter de détails sur le contenu de la réunion. Des rumeurs courent depuis longtemps quant à une fermeture du site limbourgeois, mais les syndicats avaient récemment été rassurés après une rencontre avec la direction européenne du constructeur automobile.

En septembre, la direction de Ford avait annoncé que le lancement de la nouvelle Mondeo était prévu pour octobre 2013 sur le site de Genk. Les syndicats espéraient que ce dernier puisse également produire en 2014 les nouveaux modèles S-Max et Galaxy. L'annonce du conseil d'entreprise mercredi est donc une surprise.

Quelque 4.300 personnes travaillent chez Ford Genk. On compte également quelque 5.000 emplois indirects, selon Agoria.

Un journal allemand annonce la fermeture de Ford Genk

Le constructeur automobile américain Ford veut fermer son usine de Genk, si possible fin 2013, écrit le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. La fermeture de l'usine de Genk se ferait en faveur de l'usine Ford de Cologne où n'est produit actuellement que la petite Ford Fiesta, selon le journal.

Les syndicats de Ford Genk bloqueront les portes de l'usine au moins jusqu'à l'issue du conseil d'entreprise extraordinaire de mercredi, indiquent-ils mardi. Les syndicats veulent empêcher des voitures de sortir de l'usine, indique Erik Verheyden du syndicat socialiste.

Le site de Genk est à l'arrêt cette semaine et le personnel est en chômage économique, Ford étant en surcapacité.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires