Ford Genk cherche repreneur chinois via petite annonce

20/09/14 à 09:49 - Mise à jour à 10:43

Source: Belga

Les travailleurs de l'usine Ford Genk vont lancer une collecte d'argent afin de payer un emplacement publicitaire dans un grand journal chinois. Ils espèrent ainsi trouver eux-mêmes un repreneur pour leur usine, peut-on lire samedi dans Belang van Limburg et Het Nieuwsblad.

Ford Genk cherche repreneur chinois via petite annonce

© Reuters

Les travailleurs de l'usine Ford Genk vont lancer une collecte d'argent afin de payer un emplacement publicitaire dans un grand journal chinois. Ils espèrent ainsi trouver eux-mêmes un repreneur pour leur usine, peut-on lire samedi dans Belang van Limburg et Het Nieuwsblad.

"Nous sommes 4.000 travailleurs d'une usine d'assemblage automobile en Europe. Cette entreprise fermera ses portes le 31 décembre 2014 et nous recherchons un nouvel employeur": tel est l'ébauche de texte rédigée par le personnel pour la publicité. Les travailleurs à l'origine de l'initiative prévoient de distribuer dans les prochaines semaines un flyer parmi le personnel dans lequel ils expliqueront leur idée et appelleront leurs collègues à participer à l'achat de l'espace publicitaire. Les syndicats de Ford Genk sont au courant de l'initiative mais ils s'interrogent sur les raisons pour lesquelles ils n'ont pas été associés au projet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires