Foire agricole de Libramont - Les agriculteurs n'échappent pas à la révolution numérique mais doivent être sensibilisés

29/07/18 à 18:58 - Mise à jour à 18:59

Source: Belga

(Belga) Drones pour la surveillance de cultures ou de troupeaux, robots de traite, et, à terme, robots autonomes, GPS, applications de gestion administrative, de gestion de la production, de commercialisation, ... la révolution numérique ouvre de nouveaux horizons aux agriculteurs, qui pratiquent désormais une agriculture "connectée" ou de précision. Mais le secteur doit être informé et accompagné pour en tirer le meilleur profit.

Les nouvelles technologies se développent à une vitesse effrénée et chamboulent également le secteur agricole. Pour les acteurs du secteur, elles représentent parfois de véritables défis à surmonter mais aussi des opportunités. Au niveau environnemental, l'agriculture de précision permet notamment de limiter l'utilisation d'intrants (engrais, produits phytosanitaires, etc.). Au niveau sociétal, le recours à un robot de traite, par exemple, s'il représente un investissement conséquent, peut améliorer la qualité de vie de l'éleveur ainsi que le bien-être de ses animaux. Et sur le plan économique, les nouvelles technologies peuvent contribuer à réduire considérablement les coûts, même si un investissement initial est nécessaire. "Les technologies offrent une multitude de nouvelles possibilités pour l'agriculteur, la difficulté est de trouver celle qui s'applique par rapport aux besoins de chaque exploitation", résume Fanny Deliège, experte à l'Agence wallonne du numérique. "Mais les nouvelles technologies permettent de dégager du temps. Du temps qui peut être consacré par l'agriculteur à sa vie privée ou à des activités à plus forte valeur ajoutée." Et pourtant, le secteur agricole n'est pas encore "mature" par rapport à la transition numérique. Selon un baromètre de maturité numérique des entreprises wallonnes, réalisé en 2016, le secteur agricole est le deuxième le plus à la traîne en termes de numérisation de ses activités, après l'horeca. Face à ce constat, l'Agence wallonne pour le numérique mène différentes actions, dans le cadre de la stratégie "Digital Wallonia", pour développer une offre wallonne de produits et services numériques performants et accélérer la transformation numérique des exploitations agricoles. A Libramont, un espace "smart farming" regroupant 10 exposants wallons est visible à la Foire agricole, qui comporte également un parcours "innovations". "Il est important de sensibiliser, même si ce travail peut paraître ingrat. C'est un travail qui porte ses fruits sur le moyen terme", conclut Fanny Deliège. (Belga)

Nos partenaires