FN Herstal: la direction demande à pouvoir rentrer au sein de l'entreprise pour discuter

24/10/16 à 12:35 - Mise à jour à 12:39

Source: Belga

(Belga) Un huissier de justice s'est présenté lundi matin devant la FN Herstal afin de constater que des piquets empêchaient l'accès de l'entreprise à la direction soumise à ce régime depuis le 14 octobre dernier par l'assemblée générale des travailleurs. La direction a sollicité des syndicats une levée de la mesure afin de poursuivre les discussions au sein-même de l'entreprise.

La direction estime opportun de poursuivre les négociations sur le site de la FN Herstal dans l'attente de la conciliation prévue jeudi prochain devant le bureau de la commission paritaire. Les syndicats, préalablement prévenus du passage de l'huissier, sont actuellement en train d'étudier cette demande. Cette interdiction d'accès avait été votée par le personnel le 14 octobre dernier lorsque celui-ci avait débrayé pour 24 heures afin de protester contre la gestion politique et industrielle de l'entreprise. Les syndicats avaient d'ailleurs annoncé que l'assemblée générale interdirait tout retour de la direction dans l'usine tant que la productivité de l'entreprise ne se serait pas améliorée, les syndicats estimant que les ateliers tournaient à trop bas régime. La direction avait alors évoqué des accusations "dénuées de tout fondement qui continuent à être portées quant à d'hypothétiques délocalisation ou restructuration à court terme et cela au mépris de la croissance de l'entreprise, de ses résultats, de ses investissements et des emplois créés". (Belga)

Nos partenaires