Flémalle: Le personnel de Segal en grève, une première en 34 ans d'existence

26/06/17 à 09:56 - Mise à jour à 09:56

Source: Belga

Un piquet de grève est organisé à l'usine Segal, située à Ivoz Ramet (Flémalle) depuis vendredi dernier, a appris Belga de sources syndicales. Les travailleurs de l'entreprise, qui produit annuellement 600.000 tonnes d'acier galvanisé, revendique une augmentation salariale à la suite d'une réorganisation de travail consécutive à un investissement d'une vingtaine de millions d'euros afin d'augmenter de 30.000 tonnes la ligne de production.

Flémalle: Le personnel de Segal en grève, une première en 34 ans d'existence

© reuters

Le personnel a décidé de débrayer vendredi, une première en 34 ans d'existence, afin de donner un signal fort à la direction, estiment les représentants du personnel, qui rappellent que la société fonctionne en flux continu. Les travailleurs estiment que la réorganisation du travail va affecter de nombreux de postes de travail et que ces modifications, accompagnées de formation, doivent induire une augmentation salariale qui n'est actuellement pas rencontrée par la direction. Les discussions devraient, selon les syndicats, reprendre avec la direction dans les heures à venir afin de trouver une solution qui agrée les deux parties. La société Segal, ligne soeur d'Eurogal, la ligne de galvanisation d'Arcelor Mittal est détenue depuis 10 ans par Tata Steel, groupe indien spécialisé dans la sidérurgie. L'actuel propriétaire a racheté l'entreprise à Corus, née, en 2003, de la fusion de Hoogovens et British Steel, tous deux associés avec Cockerill-Sambre pour lancer, en 1983, cette usine considérée à l'époque comme révolutionnaire.

Nos partenaires