Fitch abaisse la note de la Belgique en raison de "dérapages budgétaires"

24/12/16 à 01:32 - Mise à jour à 01:33

Source: Belga

(Belga) L'agence d'évaluation financière Fitch a abaissé vendredi d'un cran la note de la dette de la Belgique, de AA à AA-, en invoquant des "dérapages budgétaires". La perspective est désormais "stable", ce qui veut dire que Fitch ne prévoit pas un nouvel abaissement à moyen terme.

La dette belge reste toutefois dans la catégorie jugée de haute qualité pour les investisseurs. Les finances belges ont été mises à mal par la "chute" des recettes fiscales consécutive à une baisse des taxes sur les revenus du travail et des contributions sociales, assure l'agence dans son communiqué. Fitch évoque également la hausse des dépenses publiques pour accueillir les réfugiés et renforcer la sécurité après les attentats survenus à Bruxelles et Zaventem le 22 mars. Le déficit public devrait dès lors atteindre 3% du PIB l'année prochaine, contre une précédente prévision de 2,7%, et la dette s'établir autour de 107% du PIB, soit le niveau le plus élevé parmi les pays notés "AA". "Les échecs répétés à atteindre les objectifs gouvernementaux affecte négativement la crédibilité de la politique budgétaire", assure Fitch. Plus tôt ce mois-ci, le FMI s'était inquiété de la situation des finances publiques belges, qualifiant celle-ci de "source de préoccupation", et avait demandé la poursuite de réformes susceptibles de renforcer le potentiel de croissance et d'améliorer l'efficacité des services publics. En novembre, c'était la Commission européenne qui avait formulé des inquiétudes quant au déficit budgétaire belge, l'estimant à 3% cette année et à 2,3% pour 2017. (Belga)

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires