Fitch abaisse la note de l'Italie à "BBB"

22/04/17 à 10:33 - Mise à jour à 10:34

Source: Belga

(Belga) L'agence de notation Fitch a abaissé vendredi soir la note de l'Italie à "BBB". Elle explique sa décision par l'augmentation de l'incertitude politique et la faiblesse du secteur bancaire notamment. La perspective attribuée à la note est stable.

Elle avait été revue à la négative en octobre, ce qui laissait augurer d'un abaissement de la note. Fitch estime que l'échec à réduire le déficit public laisse l'Italie "plus exposée à des chocs potentiels" et que s'y ajoute "une augmentation du risque politique et une faiblesse continue du secteur bancaire qui a nécessité trois interventions publiques depuis décembre". L'agence de notation rappelle que les autorités italiennes ont raté à trois reprises leurs cibles de réduction de la dette publique et que le ratio de celle-ci rapportée au PIB s'élève désormais à 132,6%, ce qui est de 11,2% supérieur aux objectifs du programme de stabilité décidé en 2013, année qui avait vu Fitch abaisser la note à "BBB+". L'agence prévoit que ce ratio va continuer d'augmenter à 132,7% cette année avant de se réduire graduellement à 129,3% en 2020. Le gouvernement italien prévoit de son côté un taux à 132,5% du PIB cette année et de 131% en 2018. Le déficit public a légèrement baissé à 2,4% du PIB l'an dernier pour 2,7% en 2015, mais l'objectif du programme de stabilité était de 2,1% pour 2017. Le gouvernement italien maintient cependant son objectif de 1,2% du PIB pour 2018. Fitch table plutôt sur 1,7% "le gouvernement essayant de limiter la réduction des dépenses budgétaires avant les élections". Le gouvernement italien de Paolo Gentiloni a lancé le 11 avril un plan de réduction de 3,4 milliards d'euros du déficit public après que la Commission européenne a envoyé mi-janvier une lettre à Rome pour lui demander de revoir son budget 2017 sous peine de procédure d'infraction. (Belga)

Nos partenaires