Finmeccanica : Giuseppe Orsi démissionne

15/02/13 à 15:35 - Mise à jour à 15:35

Source: Trends-Tendances

Le patron du groupe italien d'aéronautique et de défense Finmeccanica, Giuseppe Orsi, arrêté mardi pour corruption dans une affaire de pots-de-vin présumés versés au gouvernement indien pour la vente d'hélicoptères, a démissionné vendredi, ont rapporté les agences italiennes.

Finmeccanica : Giuseppe Orsi démissionne

© Reuters

M. Orsi a également renoncé à son poste de membre du conseil d'administration de Finmeccanica, a annoncé son avocat. Selon le défenseur, la lettre de démission a été remise au juge des enquêtes préliminaires, qui menait son interrogatoire, et sa décision a pour but de "calmer le climat qui s'est créé à la suite de l'intervention de la justice".

M. Orsi déclare aussi "revendiquer et réitérer la cohérence de (son) action depuis toujours inspirée par l'intérêt exclusif de Finmeccanica et de ses filiales", selon la lettre citée par l'agence Radiocor. "Je n'ai jamais eu connaissance de manoeuvres illégales", a-t-il déclaré devant le juge, selon son avocat cité par l'agence Ansa. Giuseppe Orsi avait été entendu vendredi matin par un juge du tribunal de Busto Arsizio (nord), après avoir été arrêté mardi matin.

Le patron démissionnaire, qui cumulait jusqu'à cette semaine les postes de président et d'administrateur délégué de Finmeccanica, était visé depuis avril 2012 par une enquête portant sur la livraison en 2010, pour 748 millions de dollars, de 12 hélicoptères au gouvernement indien par une filiale du groupe, AgustaWestland. L'Inde de son côté a annoncé vendredi qu'elle avait commencé la procédure d'annulation d'un contrat portant sur 12 hélicoptères militaires à l'entreprise italienne Finmeccanica après des allégations de corruption au moment de la transaction en 2010.

En savoir plus sur:

Nos partenaires