Fiat négocie le virage de 2011 en beauté

27/01/11 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Trends-Tendances

600 millions d'euros de bénéfice en 2010, 900 millions prévus pour 2011 : Fiat est résolument revenu dans le vert l'an passé. Cerise sur le gâteau, il a dépassé les espérances des analystes.

Fiat négocie le virage de 2011 en beauté

© Bloomberg

Fiat est revenu dans le vert en 2010, dépassant largement ses objectifs et les attentes des analystes, et a confirmé ses objectifs 2011-2014, a annoncé jeudi le groupe automobile italien dans un communiqué.

Fiat a dégagé un bénéfice net de 600 millions d'euros l'an dernier après avoir accusé une perte nette de 848 millions d'euros en 2009. Ce bénéfice est largement supérieur à l'objectif du groupe - 400 millions d'euros environ - et aux attentes des analystes, qui misaient sur 380 millions, selon un consensus établi par Dow Jones Newswires.

Le chiffre d'affaires a progressé de 12,3 %, à 56,258 milliards. Sur le seul quatrième trimestre, Fiat a dégagé un bénéfice net de 318 millions d'euros, contre une perte nette de 283 millions enregistrée un an plus tôt.

Fiat, allié de l'américain Chrysler dont il détient 25 % du capital et le contrôle opérationnel, s'est scindé le 1er janvier afin de séparer ses activités automobiles de ses autres métiers et a détaillé les résultats des deux nouvelles entités. Ils montrent une croissance plus marquée pour Fiat Industrial, société regroupant notamment Iveco (camions et bus) et CNH (engins agricoles et de construction), que pour Fiat, qui rassemble les activités automobiles.

Pour 2011, le groupe table sur un bénéfice net d'environ 300 millions d'euros pour Fiat et d'environ 600 millions d'euros pour Fiat Industrial. Le groupe versera aux actionnaires 152 millions d'euros de dividendes.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires