Ferrero prêt à racheter la biscuiterie belge Delacre

30/07/16 à 21:11 - Mise à jour à 21:11

Source: Belga

(Belga) Le groupe italien Ferrero a l'intention de racheter la biscuiterie d'origine belge Delacre, peut-on lire samedi dans le quotidien La Stampa. La multinationale aurait en effet émis, via l'une de ses filiales, une offre d'acquisition de la société qui produit des biscuits depuis 120 ans, distribués actuellement dans plus de 30 pays.

Ferrero prêt à racheter la biscuiterie belge Delacre

Ferrero prêt à racheter la biscuiterie belge Delacre © BELGA

"C'est une occasion de nous implanter dans un marché sur lequel nous ne sommes pas encore présents et qui présente un potentiel de croissance significatif", a déclaré le groupe dans un communiqué interne, que la Stampa a pu se procurer. Le document ne donnerait toutefois pas de détails financiers sur la transaction. En 1879, Charles Delacre obtient le brevet de "Fournisseur de la Cour" grâce à la création préalable d'une chocolaterie à Ixelles en 1872. Le premier biscuit sera fabriqué en 1891 à l'usine de Vilvorde, sous le nom de "Pacha Delacre". En 1945, la biscuiterie décide de s'orienter exclusivement vers la fabrication des biscuits pâtissiers de haute qualité, avec les "Cigarettes Russes" ou encore le "Biarritz". En 1960, elle commence à exporter en France et en Amérique du Nord. La société a été cédée en 1998 au groupe britannique United Biscuits, déjà propriétaire, entre autres, des marques Mc Vitties, Verkade, et BN. United Biscuits est toutefois passé aux mains en novembre 2014 du groupe turc Yildiz Holding, qui possède également le producteur de pralines belges Godiva. Fin 2014, Delacre employait 296 personnes en Belgique et affichait un chiffre d'affaires de quelque 120 millions d'euros. La production actuelle des biscuits, dont Delichoc et les Marquisettes, se fait dans les usines de Nieppe (France) et Lambermont (Belgique). Quant à Ferrero, qui produit notamment Kinder, Nutella, Tic Tac ou encore Mon Chéri, son chiffre d'affaires était de 9,54 milliards d'euros lors de son exercice clos au 31 août 2015. Le groupe familial italien employait plus de 33.000 personnes à la fin août 2015. (Belga)

Nos partenaires