Fermeture d'Océade - Brussels Expo ne fera pas d'autres propositions

03/11/16 à 13:02 - Mise à jour à 13:06

Source: Belga

(Belga) Brussels Expo déplore le refus de maintien pendant deux ans supplémentaires du parc aquatique Océade, mais ne fera pas d'autres propositions, a indiqué jeudi la porte-parole Perrine Marchal en réaction à l'annonce de fermeture du parc le 8 janvier prochain.

Fermeture d'Océade - Brussels Expo ne fera pas d'autres propositions

Fermeture d'Océade - Brussels Expo ne fera pas d'autres propositions © BELGA

Perrine Marchal rappelle que le contrat initial est arrivé à échéance en décembre 2010, et que deux prolongations ont été faites. Étant donné le retard pris pour le projet commercial Neo, il leur a été proposé d'étendre leur contrat pendant encore deux ans jusque janvier 2019. "Il était possible de sauver l'emploi pour deux ans", déplore Perrine Marchal. "L'argument de la remise en état du terrain ne tient pas, puisque Océade va aujourd'hui le faire en quatre mois, pour fin avril 2017". Elle relève que l'exploitant d'Océade ne s'est pas porté candidat à l'appel d'offres pour le projet de loisirs de Neo, contrairement à Kinepolis qui va perdurer. La direction d'Océade se dit pourtant ouverte à toute proposition raisonnable et prête à faire des aménagements pour s'intégrer de manière pérenne dans le projet Neo. Elle souligne le succès de l'attraction pour appuyer sa demande. L'annonce de la fermeture met en route la procédure de concertation et de consultation communément appelée "loi Renault". Elle va concerner 67 travailleurs, dont 20 sous contrat à durée indéterminée. (Belga)

TrendsInformation Services

Nos partenaires