Lire la chronique de Thierry Afschrift
Lire la chronique de Thierry Afschrift
Professeur ordinaire à l'Université libre de Bruxelles.
Opinion

11/09/17 à 11:47 - Mise à jour à 11:47
Du Trends-Tendances du 07/09/17

Faut-il privatiser la SNCB ?

La proposition du ministre des Finances de privatiser tout ou partie de la SNCB est surprenante. Il semble, à tout le moins, que l'Etat possède nombre d'autres participations qu'il pourrait vendre plus aisément et pour un meilleur prix que la société de chemins de fer étatisée.

Il n'y a d'abord aucune raison pour que l'Etat conserve une participation dans une entreprise de téléphonie comme Proximus. Celle-ci est en situation de concurrence avec des entreprises privées et l'Etat ne devrait plus jouer aucun rôle dans une telle activité. Si, à l'origine, il a créé l'ancienne RTT sous forme de régie c'est seulement parce qu'à l'époque les lignes téléphoniques étaient aériennes ou souterraines, ce qui impliquait l'usage de l'espace public. Aujourd'hui, où des sociétés privées comme Telenet interviennent sur le marché des lignes fixes comme de la téléphonie mobile, ce genre de préoccupations n'est plus d'actualité. C'est à tort qu'on soutiendrait que l'Etat doit garder cette participation parce qu'elle lui procure des dividendes plantureux, et d'ailleurs sans doute artificiellement gonflés par son appétit démesuré. Si cette société réalis...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires