Fast50 : le derby "des plats pays"

29/05/12 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Trends-Tendances

L'agence de consultance professionnelle Deloitte a dressé la liste des 50 entreprises du Benelux exploitant une technologie maison et qui enregistrent la plus forte croissance.

Fast50 : le derby "des plats pays"

© gatewing.com

Depuis plusieurs mois, le géant de l'électronique Apple occupe la première place du classement mondial des sociétés cotées en Bourse, avec une capitalisation de 410 milliards d'euros, un statut auquel la société a accédé au terme d'une période de croissance spectaculaire. Depuis qu'Apple a lancé en 2007 la première génération de son iPhone, son chiffre d'affaires a signé une progression supérieure à 450 %.

Deloitte cherche à identifier les entreprises qui affichent actuellement le même type de prestations en termes de croissance. Souvent, ce sont de plus petites entreprises dont la marge de croissance est encore énorme. Voiceworks, qui occupait la première place du classement Fast50 du Benelux l'an dernier, a signé une croissance de 2.768 % sur une période de cinq ans. La société néerlandaise de téléphonie par Internet a pourtant réalisé un chiffre d'affaires de "seulement" 3,5 millions d'euros. La société belge enregistrant la croissance la plus rapide au classement Fast50 de l'an dernier était Voxbone, active dans le même secteur. En l'espace de cinq années, ses ventes ont augmenté de 1.403 %, à 12 millions d'euros.

La plupart des sociétés intégrées au classement sont en effet actives dans l'informatique ou les télécommunications. Deloitte applique cependant une large définition des "entreprises technologiques" : des sociétés qui commercialisent une technologie maison. Cette vaste catégorie inclut donc également des bureaux d'ingénieurs comme le groupe wallon Coretec (qui signe une croissance de 459 %).

Inscriptions

Pour entrer en considération, les entreprises doivent exister depuis au moins cinq années et être implantées au Benelux. En 2007, elles doivent avoir affiché un chiffre d'affaires minimum de 50.000 euros. En 2011, leur chiffre d'affaires doit avoir été supérieur à 800.000 euros. Contrairement aux compétitions telles que les Gazelles de Trends-Tendances, qui établit des classements sur la base de la banque de données de Trends Top 30.000, les entreprises doivent poser elles-mêmes leur candidature auprès de Deloitte, qui épluche ensuite les dossiers. Les entreprises intéressées peuvent s'inscrire jusqu'au 1er juillet. En octobre, le lauréat et le classement complet (sur la base de la croissance du chiffre d'affaires en pourcent) sont rendus publics. Avec son Fast50, Deloitte est actif depuis 13 ans aux Pays-Bas, c'est pourquoi le classement est actuellement composé majoritairement de sociétés néerlandaises. Le premier participant belge remonte seulement à 2009. Le site de réseau social Netlog, aujourd'hui Massive Media, avait à l'époque raflé le premier prix à sa première participation.

Pendant l'événement, deux autres distinctions sont décernées. Pour la "Rising Star", Deloitte identifie les entreprises qui développent une technologie maison recelant encore un potentiel de croissance considérable. Pour accéder au rang d'étoiles montantes, les entreprises doivent également se porter candidates. Il s'agit là encore d'entreprises existant depuis une à cinq années et ayant réalisé la première année un chiffre d'affaires minimum de 50.000 euros. La Rising Star est élue par un jury après analyse du dossier et une brève présentation par les entreprises participantes. Le lauréat de l'an dernier est l'entreprise biotechnologique Movetis. Cette spin-off de Johnson & Johnson a été absorbée, en 2010, par son pair Shire.

En collaboration avec la société d'investissement Gimv, un prix est également décerné à "The Most Disruptive Innovator" : un prix d'encouragement qui revient aux entreprises ayant conçu un produit innovant susceptible d'avoir un impact économique énorme sur le marché. L'an dernier, ce prix est allé au groupe belge Gatewing, un producteur de petits avions sans pilote. En avril, la société est devenue une division de Trimble, spécialiste de la topographie et de la production de cartes.

Stijn Fockedey

En savoir plus sur:

Nos partenaires