Faire payer au travailleur la "maladie du lundi" ?

20/08/10 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Trends-Tendances

"Il n'est pas question de payer pour les salariés qui simulent une maladie pour prendre un jour de repos !" L'absentéisme en hausse a fait bondir le Syndicat neutre pour indépendants, qui propose de faire payer au travailleur son premier jour d'absence.

Faire payer au travailleur la "maladie du lundi" ?

© Thinkstock

Le premier jour d'absence d'un travailleur devrait être à charge du travailleur et non plus de l'employeur, estime le Syndicat neutre pour indépendants, qui réagissait jeudi à une étude montrant la hausse de l'absentéisme des travailleurs en Belgique.

"La maladie du lundi existe vraiment, beaucoup d'employeurs pourront témoigner que leurs travailleurs sont souvent absents pendant une journée, souvent le lundi d'ailleurs, après un week-end chargé, mais donc pas à cause de maladie !", assène le SNI, qui souhaite que le système du "jour de carence" des travailleurs en période d'essai soit élargi aux autres travailleurs.

"Nous voulons mettre un terme à ce phénomène, car ce genre de comportement est insensé, ajoute Christine Mattheeuws, présidente du SNI. Il n'est pas logique que les employeurs doivent payer pour l'absence soi-disant médicale de leurs collaborateurs. Il faut donc responsabiliser les employés et leur faire payer eux-mêmes pour leur maladie du lundi. Les travailleurs qui sont vraiment malades méritent tout notre soutien, mais il n'est pas question de payer pour les salariés qui simulent une maladie pour prendre un jour de repos."

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires