Faillites: le point sur le 1er semestre 2016

04/07/16 à 16:10 - Mise à jour à 16:05

Un gros coup de tonnerre dans le ciel pour le moins bleu de la Belgique des entreprises.

Faillites: le point sur le 1er semestre 2016

© iStock

Truvo est tombée en faillite le 29 juin. Une entreprise de plus de 500 personnes et qui existe depuis plus de 48 ans disparaît du paysage économique. Mais il convient maintenant d'attendre. Des candidats repreneurs vont certainement se manifester, et la mort d'une entreprise d'une telle envergure peut mener à la création de 3 ou 4 nouvelles.

Mais l'évolution du côté des faillites reste malgré tout favorable.

On enregistrait fin juin de l'année passée 5.550 faillites. On n'en compte finalement un peu moins de 5.000 cette année, hors faillites personnelles des associés de sociétés à responsabilité illimitée. Une différence de 9.90% !

Le mois de juin est d'ailleurs particulièrement favorable avec une baisse de 28% du côté des SPRL et indépendant, bons ensemble pour la plus grande partie de la population des entreprises et donc aussi des faillites.

Amélioration pour les indépendants

Au premier semestre, 1.128 indépendants ont fait faillite en 2015, contre 920 en 2016. C'est une belle amélioration de 18%.

La Belgique est un pays de PME. Plus de 80% des entreprises n'ont pas de personnel et à peine 5.20% emploient plus de 4 personnes. Pour arriver à faire baisser aussi drastiquement les statistiques, il faut que les plus petites, et aussi souvent les plus fragiles des entreprises se sentent beaucoup mieux.

D'ailleurs, le solde net est largement positif.

Année record pour les starters

Du côté des starters, 2015 était déjà une année record, avec 89.500 nouvelles entreprises.

Il faut certainement 3 mois de délai pour que les chiffres se stabilisent, mais la hausse était de 6% au premier trimestre 2016, et on est déjà actuellement à 7.9% actuellement, avec 48.000 starters contre 44.500 l'année passée.

On y trouve entre autres 26.000 nouveaux indépendants, 10.000 SPRL et même 2.300 asbl.

27.500 starters sont enregistrés en Région Flamande, 7.500 à Bruxelles et 13.000 en Wallonie.

Les grands secteurs restent attractifs. Il y a en effet 5.350 nouvelles entreprises dans l construction, 2.900 nouveaux grossistes, 3.550 commerces de détail et l'Horeca enregistre 2.700 créations.

En parallèle, on ne constate que 30.000 arrêts d'activité, dont 27.250 PME sans personnel.

Cela en fait 9.000 en Wallonie, 17.000 en Flandres et 4.000 à Bruxelles.

Bruxelles est finalement la région la plus dynamique, avec 1.87 création pour un arrêt. Le ratio est de 1.45 pour la Wallonie.

Le solde national est donc largement positif, avec 1,6 nouvelle entreprise pour une qui arrête.

A confirmer au second semestre.

Pascal Flisch

Nos partenaires