Faillites : le mois de mai se colore de noir

01/06/11 à 15:28 - Mise à jour à 15:28

Source: Trends-Tendances

En mai, 1.035 entreprises ont déposé le bilan en Belgique, ce qui fait de ce mois le pire mois de mai en termes de nombre de faillites. La quantité d'emplois perdus ont toutefois reculé durant les cinq premiers mois de l'année.

Faillites : le mois de mai se colore de noir

© Thinkstock

En mai, 1.035 entreprises ont déposé le bilan en Belgique, ce qui fait de ce mois le pire mois de mai et le 3e mois plus noir en matière de faillites, derrière les mois de septembre et mars 2010, indique mercredi le bureau Graydon.

Sur base annuelle, le nombre de faillites enregistrées en mai est en hausse de 25 %. Selon Graydon, cette hausse s'explique en partie par un rattrapage de "l'effet vacances de Pâques", lesquelles sont tombées en avril. Lors de ce mois, le nombre de faillites était passé, avec un total de 767, sous un niveau "pré-crise économique".

Sur les cinq premiers mois de l'année, le nombre de dépôts de bilan atteint 4.502, soit 4,7 % de plus qu'au cours de la même période en 2010.

Au cours de cette période, la Flandre a connu une très légère baisse du nombre de faillites (2.159 faillites, - 0,74 %), au contraire de la Wallonie (1.311 faillites, + 8,44 %) et surtout de Bruxelles (1.032 faillites, + 13,53 %).

Le nombre d'emplois perdus à la suite de faillites en Belgique est en baisse : 9.266 entre janvier et mai, soit 9 % de moins qu'entre janvier et mai 2010. Les pertes d'emplois consécutives à des faillites sont en baisse aussi bien en Flandre (- 7 %) qu'en Wallonie (- 16 %), mais pas à Bruxelles (+ 2 %).

La plus grosse entreprise à avoir mis la clé sous le paillasson cette année est le transporteur de fonds Brink's Belgium (444 emplois).

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires