F1 à Spa : Uniroyal réclame 3 millions

28/08/13 à 07:57 - Mise à jour à 07:57

Source: Trends-Tendances

Le géant du pneu Continental, propriétaire de la marque Uniroyal, réclame 3 millions d'euros d'astreintes aux dirigeants de la société de gestion du circuit de Spa-Francorchamps pour non-respect d'une convention de publicité liée à la Tour Uniroyal, aux abords immédiats du circuit, rapporte mercredi L'Echo.

F1 à Spa : Uniroyal réclame 3 millions

© Frédéric Pauwels

Cette tour construite en 1985 par Uniroyal est devenue patrimoine de la société d'exploitation du circuit à l'issue d'une période de 15 ans, en contrepartie d'un contrat garantissant au fabricant de pneus l'accès à la tour et ses commodités pour accueillir des invités.

Continental paie ainsi à la société du circuit 50.000 euros de loyer par an, avec une garantie de publicité Uniroyal sur la tour. Mais la Fédération internationale de l'automobile (FIA), qui gère les courses de F1, a décrété depuis quelques années de supprimer les sponsors autres que les siens le temps de l'événement.

Les publicités Uniroyal ont donc été cachées, poussant Continental a une action en référé assortie d'une demande d'astreinte d'un million d'euros par jour de non-respect. Le juge a donné raison au fabricant de pneumatiques qui a envoyé des huissiers constater le non-respect de l'ordonnance.

Les avocats de la société de gestion du circuit cherchent désormais la parade pour éviter de payer les astreintes.

Nos partenaires