Exclusif : Cora n'est pas intéressé par les 14 hypermarchés Carrefour

31/03/10 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Source: Trends-Tendances

On sait le groupe Mestdagh candidat à la reprise de plusieurs sites Carrefour en Belgique. Cora, discrète filiale de Louis Delhaize, serait-il lui aussi intéressé par des hypermarchés du géant français ? La réponse est sans appel : "Non !", assène Olivier Haller, son nouvel administrateur délégué, dans une interview exclusive à "Trends-Tendances". Le patron détaille au passage les recettes de son succès.

Exclusif : Cora n'est pas intéressé par les 14 hypermarchés Carrefour

© Photonews

Contrairement à la France, la Belgique n'a jamais été le pays de l'hypermarché. L'annonce par Carrefour Belgique de la fermeture d'un quart de ses 56 hyper vient encore de renforcer cette conviction. Ce modèle de grande surface a pourtant sa place dans le royaume. La preuve avec la très discrète chaîne Cora, qui continue, avec ses sept hypermarchés à Bruxelles et en Wallonie, à maintenir le cap sur le marché belge très concurrentiel de la distribution.

Quant à savoir si Cora lorgne ces hypermarchés, la réponse est clairement "non", répond Olivier Haller, nouvel administrateur délégué de Cora Belgique et Luxembourg, dans une interview exclusive accordée à Trends-Tendances (à paraître le jeudi 1er avril). : "Les 14 sites Carrefour évoqués dans la presse ne présentent pas d'intérêt stratégique pour Cora. En raison des rendements d'échelle dont nous avons besoin pour construire notre modèle et notre politique, nous avons besoin d'endroits extrêmement précis en termes de situation géographique et d'accessibilité. Par ailleurs, en dessous de 8.000 m², il n'est pas possible de développer notre modèle."

Hypermarchés : Cora croit plus que jamais dans son modèle actuel

Alors que les géants de la distribution Carrefour, Auchan et autre Casino cherchent à réinventer un peu partout en Europe l'hypermarché, Cora croit plus que jamais dans son modèle actuel : "L'enseigne ne fait aucune concession au concept !"

Comment l'enseigne, avec son "positionnement de niche", parvient-elle à se différencier de ses concurrents et à faire recette en Belgique depuis plus de 40 ans ? Olivier Haller énumère quelques-unes de ses recettes : promotions à gogo, taille des hypermarchés (12.000 à 13.000 m² en moyenne) et galeries commerçantes permettant de dépasser le concept de "tout sous le même toit" pour offrir "tout sur le même site". Cela explique pourquoi la branche hypermarchés du groupe Louis Delhaize affiche des ventes "en progression depuis le mois de septembre".

Louis Delhaize est présent dans six pays : Belgique, Luxembourg, France, Angleterre, Hongrie et Roumanie. Outre Cora, le groupe d'origine carolorégienne est actif sur le marché belge via ses enseignes de supermarchés Match et Smatch, ses supérettes haut de gamme Delitraiteur et ses magasins de proximité Louis Delhaize et Delhaize l'Epicier.

Cora, occupe quelque 2.850 personnes en Belgique, "Cora a réalisé un chiffre d'affaires de 900 millions d'euros en Belgique et Luxembourg en 2009, avec ses neuf points de vente", précise Olivier Haller. Soit un chiffre stable par rapport à 2008. Pour cette année, fort de premiers mois prometteurs, le patron de Cora table sur une croissance.

Sandrine Vandendooren

Nos partenaires