Etihad Airways annonce des pertes de près de 2 milliards de dollars

27/07/17 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Afp

La compagnie Etihad Airways d'Abou Dhabi a annoncé jeudi des pertes de 1,87 milliard de dollars en 2016 en raison de la dépréciation d'actifs et du mauvais rendement de ses investissements dans les compagnies Alitalia et airberlin.

Etihad Airways annonce des pertes de près de 2 milliards de dollars

/ © Reuters

La compagnie a précisé dans un communiqué que 1,06 milliard de dollars de ses pertes provenaient de la dépréciation de ses appareils et 808 millions de dollars de ses prises de participation dans Alitalia et airberlin.

De vieux contrats de carburant ont également pesé de "manière négative" sur la résultat de la compagnie, indique le communiqué, en ajoutant que leur impact va s'atténuer cette année.

"Ces facteurs ont atteint un point culminant qui a contribué à ce résultat décevant", a souligné dans le communiqué Mohamed al-Mazrouei, président du Conseil d'administration du groupe Etihad Airways.

Lancée en 2003, Etihad s'est développée rapidement, avec ses soeurs du Golfe (Emirates, Qatar Airways) et a multiplié les prises de participation dans d'autres compagnies.

Etihad détient ainsi 49% d'Alitalia, 29% d'airberlin, 40% d'Air Seychelles, 19,9% de Virgin Australia et 24% de Jet Airways (Inde). Elle a également une participation dans Air Serbia.

Alitalia, qui accumule les pertes depuis des années, a été placée sous tutelle le 2 mai, à la demande de ses actionnaires, à la suite du rejet par le personnel d'un plan de restructuration prévoyant 1.700 suppressions d'emplois.

Les pertes d'airberlin sur les deux dernières années totalisent 1,4 milliard de dollars.

Le chiffre d'affaires d'Etihad a baissé de 9 milliards de dollars en 2015 à 8,36 milliards de dollars en 2016 malgré l'augmentation du nombre de passagers, passé de 17,6 millions à 18,5 millions sur la même période.

"Nous sommes dans une situation caractérisée par des capacités accrues, un rétrécissement du marché sur les routes principales et un changement de comportement de la clientèle du fait d'une économie faible qui décourage l'appétit de consommer", a relevé dans le communiqué Peter Baumgartner, PDG de la compagnie.

En 2015, les bénéfices de la compagnie ont fait un bond de 41% à 103 millions de dollars avec une augmentation du nombre de passagers et de trafic cargo.

Mais avec le retournement du marché, la compagnie a annoncé en décembre des licenciements pour restructurer ses activités affectées par une rude concurrence et un ralentissement de l'économie mondiale.

James Hogan, qui a présidé à l'expansion de la compagnie pendant plus d'une décennie, a quitté son poste de PDG cette année.

Les pays arabes du Golfe ressentent les effets de la baisse des prix du pétrole, entamée début 2014.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires