Engie supprime 116 emplois en Belgique: des départs dès 53 ans dans certains cas

20/04/17 à 13:36 - Mise à jour à 16:30

Source: Belga

Le groupe Engie a annoncé mercredi une réorganisation de son siège, conservant les sites de Paris et Bruxelles mais fermant celui de Londres, ce qui va entraîner la suppression de 504 postes de travail, dont 116 en Belgique.

Engie supprime 116 emplois en Belgique: des départs dès 53 ans dans certains cas

© .

Dans certains cas, un système de départ sera mis sur pied pour les travailleurs en Belgique âgés de 53 ans et plus, a indiqué Jurgen Geeroms, délégué au syndicat chrétien ACV, à la suite d'un conseil d'entreprise extraordinaire.

Les mesures annoncées par Engie mercredi et confirmées jeudi s'étaleront jusqu'en 2019. Elles ne conduiront à aucun licenciement sec et reposeront uniquement sur le principe du volontariat. Elles toucheront principalement des fonctions de support.

Le groupe a également indiqué avoir, depuis plusieurs mois, associé les salariés et les représentants du personnel à ce projet et construit un dispositif d'accompagnement individuel comprenant: un plan de départ à la retraite conforme à l'accord d'entreprise signé à l'unanimité par les organisations syndicales; un programme favorisant la mobilité interne et la formation pour les salariés du siège, et un plan de départs volontaires.

Dans certains cas, des travailleurs pourront rester à la maison tout en continuant à percevoir une partie de leur salaire, selon Jurgen Geeroms. Mais il n'est absolument pas question de prépension, l'Etat ne déboursant pas un centime. Les personnes concernées resteront disponibles sur le marché du travail et pourront, le cas échéant, retrouver de l'embauche ailleurs.

Le système est applicable à partir de 55 ans. Et "dans certains exceptionnels à partir de 53 ans", ajoute encore Jurgen Geeroms.

Le système est le même que celui adopté dans le cadre des mesures d'économies annoncées début 2017 chez Electrabel et s'inscrivant dans le plan "Lean 2018". Pour les activités du groupe Engie au Benelux, Lean 2018 représente des économies de 430 millions d'euros, dont 80% via une optimisation des coûts hors personnel. Ce plan ne prévoit pas non plus de licenciement sec mais bien 275 départs volontaires et anticipés d'ici 2018 chez Electrabel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires