En trois ans, 15 demandeurs d'emploi formés à Liege Airport ont décroché un emploi

12/07/16 à 19:38 - Mise à jour à 19:38

Source: Belga

(Belga) Depuis 2014, l'aéroport de Liège a uni ses forces à celles du Forem, du Fonds de formation des intérimaires (FFO) et de la société d'intérim Tempo-Team pour combler le fossé entre l'offre et la demande de force de travail, par le biais d'un accompagnement et d'une formation spécifique pour les demandeurs d'emploi. A l'occasion de la remise des diplômes d'avitailleurs (réapprovisionnement en carburant des avions) mardi à Liège Airport, les différents partenaires ont fait le point sur leur collaboration.

En trois ans, 15 demandeurs d'emploi formés à Liege Airport ont décroché un emploi

En trois ans, 15 demandeurs d'emploi formés à Liege Airport ont décroché un emploi © BELGA

Ces trois dernières années, 15 chômeurs de longue durée ont été formés comme avitailleurs et ont trouvé un emploi à Liege Airport, a rapporté Tempo-Team. Trois autres ont reçu leur certificat d'aptitude ce mardi. "Cette méthode est une réussite à Liege Airport", estime Jean-Marc Carabin, office manager chez Tempo-Team logistics. "Chaque candidat formé a l'occasion de devenir intérimaire au sein de l'aéroport et puis, peut-être de décrocher un contrat à durée indéterminée." Cette année, Tempo-Team a reçu 140 candidatures pour la formation d'avitailleurs. La société d'intérim a sélectionné 60 personnes pour un entretien; 30 ont ensuite été testées à Liege Airport, qui a retenu six candidats pour suivre la formation. Au final, trois ont reçu leur diplôme. "Nous avons suivi cinq semaines de formation avec à la fois des cours théoriques et pratiques", explique Florent Dehon, 24 ans et avitailleur diplômé en 2016. "Avec mon permis C, j'aurais pu travailler dans le secteur du transport privé mais les conditions de travail sont bien plus intéressantes à Liege Airport. J'espère pouvoir rester ici." Avant de travailler de manière autonome, les nouveaux agents suivront des modules complémentaires. Une étude menée pour le compte de Tempo-Team confirme que les employeurs et les travailleurs ont de plus en plus de difficultés à se trouver l'un l'autre: seulement un tiers des premiers déclare investir aujourd'hui suffisamment dans la formation, l'encadrement des carrières et le coaching. "Le succès que nous enregistrons avec cette méthode à Liege Airport, nous comptons maintenant l'étendre à d'autres secteurs", indique Jean-Marc Carabin. "Nous avons déjà organisé un projet d'activation pour Sterigenic, une entreprise spécialisée dans la stérilisation des appareils médicaux. Une demi-douzaine de candidats ont été formés pour des postes vacants précis." (Belga)

Nos partenaires