En Tanzanie, les panneaux solaires remplacent les bougies

23/03/15 à 13:47 - Mise à jour à 14:56

Des panneaux solaires pour remplacer les bougies, voilà le projet lancé par Off Grid Electrics en Tanzanie. Soutenue par le gouvernement, cette petite entreprise espère équiper un million de foyers tanzaniens d'ici 2017.

En Tanzanie, les panneaux solaires remplacent les bougies

Ecologique jusqu'au bout : c'est à vélo que l'on part installer les panneaux solaires. © Off Grid Electric

Selon le RenewEconomy, 86% des Tanzaniens dépendraient toujours des bougies ou du kérosène pour éclairer leurs habitations. Pour cuisiner, la plupart d'entre eux utiliseraient du bois ou du charbon. Alternatives à l'électricité, dont les foyers ruraux sont la plupart dépourvus, ces énergies sont néfastes non seulement pour l'utilisateur, mais aussi pour la planète. Maladies respiratoires contractées à cause des fumées, incendies fréquents, déforestation, les dangers ne manquent pas. C'est dans ce contexte que quelques ambitieux se sont lancé le défi d'équiper un million de ces foyers de 'kits solaires' d'ici 2017.

Des enfants regardent des photos à la lueur d'une lampe électrique. Celle-ci produit une lumière plus puissante que les lanternes à kérosène.

Des enfants regardent des photos à la lueur d'une lampe électrique. Celle-ci produit une lumière plus puissante que les lanternes à kérosène. © Off Grid Electric

Un investissement vite amorti

A l'intérieur de ces kits, on trouve des panneaux solaires et des batteries. Coûtant une centaine de dollars à la fabrication, ils sont vendus 10 dollars à la population. Lorsque l'on sait qu'en 2012, le salaire mensuel moyen en Tanzanie était de 47,5 dollars d'après des données émises par la Banque Mondiale, cela peut encore sembler cher. Pourtant, Off Grid Electrics l'assure: si l'achat du kit représente bien un investissement important, il sera vite amorti.

Le consommateur payerait en effet via son smartphone une facture hebdomadaire variant en fonction de sa consommation. S'il se montre économe, il pourra ne débourser que 20 centimes par semaine. Ce coût est bien moins élevé que celui des lanternes à kérosène. Et ce, grâce à l'absence d'une centrale solaire, qui aurait coûté bien trop cher à l'installation.

Off Grid Electric vise avant tout les milieux ruraux, tenus à l'écart des réseaux électriques.

Off Grid Electric vise avant tout les milieux ruraux, tenus à l'écart des réseaux électriques. © Off Grid Electric

100 millions de dollars pour équiper 1 million de foyers

Grâce aux watts produits par le kit de base, l'utilisateur pourra éclairer sa maison, et charger son portable en même temps. Regarder la télévision deviendra aussi possible. Pour l'instant, ce sont donc les foyers et les petites entreprises qui sont visées, à savoir les bâtiments ne nécessitant pas plus de 10 à 50 watts. La première phase de cette ruée vers l'énergie solaire a débuté mi-février. Elle devrait permettre à 100.000 foyers du nord du pays de découvrir les joies de l'électricité hors réseau.

Pour parvenir au million d'habitats équipés et à la création des 15.000 emplois annoncés, Off Grid Electrics avait besoin de fonds: près de 100 millions de dollars en tout. Cet investissement, la petite entreprise a pu le réaliser grâce au soutien du gouvernement, mais aussi grâce aux apports financiers des géants du marché de l'énergie solaire. Parmi eux, Vulcan Capital, SolarCity, Omidyar Ventures ou encore Zouk Capital.

Ces entreprises l'ont bien compris, les panneaux solaires pourraient leur rapporter gros. Rien que depuis le début de cette année 2015, ce sont 42 millions de dollars qui ont été investis dans le secteur. Ce montant représente l'équivalent des deux tiers des investissements de 2014, atteints donc en seulement 3 mois.

Perrine Signoret

Nos partenaires