En images: TUI Fly met en service le dernier-né de la famille Boeing

30/01/18 à 10:22 - Mise à jour à 10:21

La flotte de TUI Fly s'est enrichie, lundi, du nouveau Boeing 737 MAX, le dernier-né de la famille Boeing. L'appareil, plus silencieux et plus économe en carburant, transportera les premiers passagers belges à la fin de la semaine.

Le 737 MAX a été officiellement remis au groupe TUI au cours d'une cérémonie organisée à Seattle, où se trouve le siège de l'entreprise américaine. C'est qu'il s'agit du premier exemplaire des 70 appareils de ce type commandés par TUI, 4 des 5 premiers avions étant destinés à TUI Fly.

L'appareil livré ce lundi, destiné à des vols moyen-courrier et comportant 189 places, sera basé à Brussels Airport, où il atterrira pour la première fois mardi vers 11h00. Le premier vol commercial, sans doute à destination de Tenerife, est quant à lui prévu pour la fin de la semaine.

Le nouvel appareil assurera également des vols à partir des aéroports régionaux (Charleroi, Liège, Ostende et Anvers) où TUI fly est présent.

"Le 737 MAX est d'une importance stratégique pour TUI", a déclaré Gunther Hofman, managing director de TUI Fly Benelux. "En tant que groupe, nous croyons qu'opérer avec une flotte plus favorable à l'environnement nous donnera un avantage vis-à-vis des aéroports qui manquent de capacité. Nous croyons que les slots seront attribués sur la base de critères tels que la pollution sonore et environnementale", a-t-il ajouté.

Selon le responsable, l'empreinte sonore des 737 MAX est 40% plus basse que celle des appareils de la génération précédente. Quant à la consommation de carburant, elle est inférieure de 14%, grâce notamment aux nouveaux moteurs.

L'aspect sonore n'est pas sans importance en Belgique, notamment en rapport avec la saga autour du survol de Bruxelles. "Avec le 737 MAX nous ne devrions plus dépasser les normes de bruit", se réjouit Gunther Hofman. Les 737 que la compagnie utilise actuellement font en effet parfois l'objet d'amendes, en cas de décollage depuis Brussels Airport entre 6h00 et 7h00. Le nouveau modèle "est déjà en-dessous des limites de bruit avant d'atteindre le premier appareil de mesure de la Région bruxelloise".

TUI Group, qui compte 6 compagnies aériennes, a commandé un total de 70 avions 737 MAX, dont 52 MAX 8 et 18 MAX 10. Au prix catalogue, un appareil MAX 8 vaut 117,1 millions de dollars (94 millions d'euros) mais le prix payé par TUI "tourne autour des 50 millions d'euros par appareil", a-t-on appris à Seattle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires