Ellezelles pourrait bloquer le deal d'Eandis

29/09/16 à 08:17 - Mise à jour à 08:17

Source: Belga

La commune d'Ellezelles (Hainaut), un membre historique d'Eandis, refuse de se retirer de l'intercommunale énergétique, ce qui est pourtant une condition sine qua non à l'arrivée de l'entreprise chinoise State Grid, rapporte jeudi De Tijd.

Ellezelles pourrait bloquer le deal d'Eandis

© Belga

Historiquement, 5 communes wallonnes sont reliées à Gaselwest, une intercommunale qu'Eandis a regroupée avec d'autres au sein d'Eandis Assets. Cette structure doit toutefois être exclusivement flamande, les communes wallonnes, elles, devant être rassemblées dans une structure séparée baptisée Gaselwest-Zuid.

Mais Ellezelles ne l'entend pas de cette oreille et souhaite rester au sein d'Eandis, a confirmé le bourgmestre de la localité, Ides Cauchie. "A terme, nous voulons rejoindre l'intercommunale wallonne Ores mais nous avons encore beaucoup de choses à régler. Pour l'instant, nous restons chez Eandis et cela peut durer jusqu'en 2019", a affirmé l'élu cdH.

En savoir plus sur:

Nos partenaires