Electricité : une facture de 1 milliard d'euros pour les entreprises ?

18/10/10 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Trends-Tendances

La liste des coûts supplémentaires s'allonge sur la facture d'électricité des entreprises, d'après la Febeliec : cotisations fédérales, financement des parcs éoliens offshore, systèmes de certificats verts, tarifs sociaux. Une énumération qui menace de quadrupler la facture pour les entreprises d'ici 2020.

Electricité : une facture de 1 milliard d'euros pour les entreprises ?

© Thinkstock

En 2020, une entreprise belge paiera trois à quatre fois plus de taxes sur son prix d'électricité. Au total, cette facture pourrait s'élever pour toutes les entreprises industrielles à 1 milliard d'euros, d'après une analyse de la fédération des consommateurs industriels d'énergie (Febeliec).

Le prix de l'électricité est actuellement composé pour un cinquième de toutes sortes de taxes, aussi bien fédérales que régionales. En 2020, ce prix sera composé à un tiers de taxes, d'après la Febeliec.

Outre le coût de l'énergie et de sa distribution, la liste des coûts supplémentaires s'allonge sur la facture d'électricité des entreprises, d'après la fédération. Les cotisations fédérales, le financement des parcs éoliens offshore, les systèmes de certificats verts ou encore les tarifs sociaux font partie de ces taxes.

Dans nos pays voisins, des surcharges sont également facturées par les autorités mais des plafonnements clairs ainsi que des mécanismes de compensation existent quand ces surcharges dépassent un certain niveau, explique la Febeliec.

"Nous demandons au gouvernement fédéral d'adapter la cotisation fédérale et de plafonner la cotisation en euros et non plus en mégawatt/heure", indique Peter Claes, administrateur de la Febeliec.

La fédération demande également l'introduction de tarifs dégressifs et d'un plafonnement des redevances pour financer les parcs éoliens offshore ainsi qu'une réforme en profondeur des systèmes de certificats au niveau régional.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires