Electrabel regrette des "informations partielles sorties de leur contexte"

05/10/16 à 08:38 - Mise à jour à 08:41

Source: Belga

(Belga) "Electrabel regrette que des informations partielles sorties de leur contexte puissent entacher le sérieux et le professionnalisme de ses équipes", a réagi la société mercredi après que le parti d'opposition Ecolo a demandé à entendre l'auteur d'un audit sur la protection des documents confidentiels au sein de l'entreprise énergétique.

"Electrabel dans un souci d'amélioration continue de l'ensemble de ses processus internes effectue d'initiative, en permanence et tout au long de l'année des audits", explique l'entreprise, qui confirme avoir mené en 2014-2015 un audit concernant l'amélioration de la gestion de documents. Cet audit, clos en juin 2015, aurait permis d'identifier "une série d'actions" qui auraient été "adressées" progressivement au cours de l'année suivante. "Une réponse adéquate a été apportée, le dossier est en voie de clôture", a ajouté une porte-parole. Ecolo a affirmé mercredi vouloir entendre au plus vite l'auteur de l'audit sur la protection des documents confidentiels chez Electrabel, ainsi que l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN). Selon les Verts, ce document montre clairement qu'il y a un problème de cybersécurité dans les centrales nucléaires belges. L'audit, révélé mercredi, pointe du doigt de nombreux manquements dans la façon dont Electrabel assure la sécurité de ses documents sensibles. A l'exception d'une unité, la gestion des documents ne correspond pas à ce qu'exige la loi, relève le rapport. (Belga)

Nos partenaires