Duferco aidé par la Wallonie à l'insu de l'Europe?

21/11/11 à 09:27 - Mise à jour à 09:27

Source: Trends-Tendances

La Région wallonne aurait omis à deux reprises de signaler à la Commission européenne des aides financières octroyées à des entités du groupe sidérurgique Duferco situées hors de l'Union européenne

Duferco aidé par la Wallonie à l'insu de l'Europe?

© BELGA

La Région wallonne a créé pour ce faire en 2003 une société, la Foreign Strategic Investments Holding (FSIH), qui est une filiale de la Société de gestion et de participations des entreprises (Sogepa) de la Région. FSIH emploi 1,9 équivalent temps-plein et traite uniquement avec des sociétés hors Union européenne, indique le journal Le Soir.

Il apparaît que FSIH a accordé des prêts à des entités du groupe Duferco, ou qu'elle y a pris des participations, ce qui revient à dire qu'elle a injecté de l'argent dans le groupe. Ces aides n'ont cependant pas été notifiées à l'Europe, ajoute le quotidien.

Le but de la manoeuvre, selon certaines sources interrogées par Le Soir, aurait été de faire vite pour éviter de mettre en péril un groupe qui, au fil du temps et de son implication en Wallonie, a "pesé" 3.500 emplois directs et au moins autant de postes indirects".

Si la Commission européenne qualifiait ces apports financiers d'aides d'Etat, elle pourrait en exiger le remboursement, voire condamner symboliquement la Région wallonne, toujours selon 'Le Soir'.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires