Du harcèlement moral et sexuel dénoncé au sein des magasins Godiva

27/03/15 à 11:40 - Mise à jour à 11:41

Source: Belga

Des employés du chocolatier belge Godiva manifesteront vendredi après-midi devant le siège de l'entreprise à Koekelberg afin de dénoncer des faits de harcèlement moral et sexuel au sein de magasins Godiva de la Grand-Place de Bruxelles et d'Anvers.

Du harcèlement moral et sexuel dénoncé au sein des magasins Godiva

© DR

"En 2013, nos responsables ont embauché un manager au comportement violent se manifestant par des jets de ciseaux, menaces, manipulations, espionnage, intimidation, mensonges, pressions psychologiques, propos sexuels et dans certains cas des attouchements. La situation a duré près de 2 ans pendant lesquels nous nous sommes heurtés au mépris, à l'incompréhension et à l'inaction de nos responsables", ont indiqué des employés travaillant au magasin Godiva de la Grand-Place de Bruxelles.

"Les actes de harcèlement récurrents dont nous sommes victimes encore aujourd'hui, ne nous permettent plus de travailler ni même de vivre normalement. Aucune sanction ni mesure disciplinaire n'a été prise vis-à-vis des harceleurs", ont-ils ajouté.

La direction de Godiva a pour sa part indiqué que sa priorité était de garantir le bien-être de ses employés et d'adopter les mesures nécessaires afin d'assurer un environnement de travail sain et agréable.

"Nous sommes au courant des rumeurs concernant une de nos boutiques à Bruxelles. Godiva se targue d'être un employeur qui s'engage à garantir l'égalité des chances et, en tant que tel, nous prenons toute question concernant le bien-être de nos travailleurs très au sérieux", a commenté Laurence Koutny, chargée de relations publiques chez Godiva.

Nos partenaires