Droits de douane sur l'acier et l'aluminium - La France refuse de négocier "sous la pression" des tarifs

01/06/18 à 00:17 - Mise à jour à 00:20

Source: Belga

(Belga) La France ne négociera pas avec les Etats-Unis "sous la pression" des taxes douanières sur les importations d'acier et d'aluminium, a déclaré jeudi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire.

"Nous refusons de négocier sous la pression. J'ai rencontré ce matin (le secrétaire américain au Commerce) Wilbur Ross et je lui ai clairement signifié que les pays de l'Union européenne n'accepteront jamais de négocier sous la pression", a-t-il déclaré à la presse alors qu'il était en escale à Montréal avant son arrivée attendue dans la soirée à Whistler (Canada) où il doit participer au G7 Finances. Il a souligné que les Européens ne pouvaient comprendre une telle décision prise à l'encontre de "proches alliés". "Nous pensons fermement que la décision prise par l'administration américaine est inacceptable (...) injustifiable et aura de graves conséquences pour l'économie mondiale", a-t-il ajouté. Bruno Le Maire a ajouté qu'il attendait toujours une exemption permanente avant d'entamer de nouvelles discussions. L'administration Trump a annoncé jeudi qu'elle allait imposer, "au nom de la sécurité nationale", de lourds tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium en provenance de l'Union européenne, du Canada et du Mexique. Les alliés ont tous indiqué qu'ils allaient riposter. Le Canada a d'ores et déjà annoncé des taxes sur des produits américains d'une valeur de 16,6 milliards de dollars canadiens (12,8 milliards de dollars américains). La décision américaine est intervenue au premier jour du G7 Finances qui se déroule dans la station de ski Whistler, au nord de Vancouver (ouest). Le ministre canadien des Finances Bill Morneau a souligné jeudi qu'il s'efforcerait de faire revenir les Etats-Unis sur leur décision qu'il a qualifiée d'"absurde". (Belga)

Nos partenaires