Donald Trump se vante abusivement d'avoir évité une délocalisation de Ford

18/11/16 à 19:08 - Mise à jour à 19:12

Source: Belga

(Belga) Donald Trump a affirmé, de manière abusive, avoir évité une délocalisation d'une usine de production de Ford vers le Mexique. Si le constructeur envisageait bien de déplacer la production d'un modèle mineur vers son voisin du Sud, cette opération n'aurait pas eu de conséquence pour l'usine concernée, comme l'a laissé croire le président élu.

"Viens de raccrocher au téléphone avec mon ami Bill Ford, le président du conseil d'administration de Ford, qui m'a fait savoir qu'il allait conserver le site Lincoln dans le Kentucky - Pas de Mexique", avait écrit sur son compte Twitter jeudi soir M. Trump, dont le thème central de campagne était de faire revenir aux Etats-Unis des usines de groupes américains délocalisées. Le site de Louisville, qui emploie 4.700 travailleurs, produit le SUV Ford Escape et sa version de luxe MKC. Le premier s'est écoulé à 306.000 exemplaires l'an dernier aux Etats-Unis, pour seulement 25.000 du second. Ford envisageait de délocaliser la production du MKC et le site de Cuautitlan au Mexique constituait une destination probable, a reconnue l'entreprise. Mais même si ce scénario avait été retenu, la marque à l'ovale bleu aurait maintenu à l'emploi à Louisville à son niveau actuel. Elle a d'ailleurs conclu l'an passé un accord légalement contraignant avec le syndicat United Auto Workers qui prévoit 700 millions de dollars d'investissement sur le site. (Belga)

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires