Disney vend Miramax (Pulp Fiction, Le Patient Anglais)

06/12/10 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Trends-Tendances

L'information était dans l'air depuis le milieu de l'année, elle est désormais concrétisée : Disney, propriétaire de Miramax depuis 1993, vend sa filiale à un groupe d'investisseurs. Ce studio, fondé en 1979, a notamment lancé la carrière de Quentin Tarantino.

Disney vend Miramax (Pulp Fiction, Le Patient Anglais)

Walt Disney a cédé sa filiale Miramax Films, qu'il avait racheté aux frères Weinstein en 1993, à un groupe d'investissement incluant le fonds Qatar Holding, a annoncé le géant des loisirs américain vendredi.

Filmyard Holdings, dont font également parti Thomas J. Barrack Jr., le fonds Colony Capital et Ronald Tutor, a acquis le mythique studio de cinéma pour 663 millions de dollars, selon un communiqué de Disney. Le groupe de Mickey Mouse avait pour la première fois dévoilé cette information fin juillet.

La vente comprend également la cession du catalogue Miramax, riche d'environ 700 films dont de nombreux succès comme Pulp Fiction, Shakespeare in Love et Kill Bill.

Qatar Holding est une société d'investissement agissant au nom du gouvernement du Qatar et ayant des participations dans le capital de nombreuses compagnies, notamment européennes.

Miramax, un studio fondé en 1979 par les frères Weinstein, qui quittent le bateau en 2005

Miramax fut fondé en 1979 par les frères Harvey et Bob Weinstein. Le studio indépendant enregistra son premier grand succès avec le film Sexe, mensonges et vidéo (1989), puis se distingua encore grâce à Good Will Hunting, Le Patient Anglais, Chicago.

Dans les années 1990, les frères Weinstein lancèrent la carrière de réalisateurs tels que Quentin Tarantino et Kevin Smith et firent connaître au public américain des productions européennes et asiatiques. C'est donc en 1993 que le studio fut repris par Walt Disney Company.

Les frères Weinstein continuèrent à diriger la société jusqu'en 2005, année au cours de laquelle ils fondèrent un nouveau studio, baptisé The Weinstein Company. Au tournant de 2010, les frères tentèrent en vain de racheter Miramax.

Trends.be

Nos partenaires