Disney renoue avec la croissance, annonce de nouveaux Star Wars et un service de streaming

07/02/18 à 06:17 - Mise à jour à 06:19

Source: Belga

(Belga) Le géant américain du divertissement Disney a renoué avec la croissance, et annoncé mardi qu'une nouvelle série d'épisodes de la saga galactique Star Wars sera réalisée par David Benioff et D.B. Weiss, le duo créateur de la série à succès "Game of Thrones" diffusé chez le concurrent HBO (Time Warner). Les dates de sortie de ces nouveaux films, dont le nombre n'a pas été précisé, n'ont pas été indiquées.

En attendant, après deux trimestres consécutifs de déclin, le chiffre d'affaires Disney au premier trimestre de son exercice décalé 2017/18 s'élève à 15,35 milliards de dollars, en hausse de 3,8% sur un an. La hausse est principalement due à un bond de 13%, à 5,15 milliards, des recettes générées par les parcs d'attraction (Disneyland), où les dépenses des visiteurs ont augmenté. La division média (télévision gratuite et câble) a vu ses revenus se stabiliser à 6,24 milliards de dollars (+0,16%), même si les difficultés d'ESPN persistent. Pour relancer cette dernière et au-delà donner un nouveau souffle à ses chaînes de télévision (le réseau ABC, Disney Channel...), Disney va proposer aux consommateurs de s'abonner directement à ses contenus et ne plus avoir à passer par un câblo-opérateur, a annoncé l'entreprise. Ce changement de cap débutera dès le printemps avec ESPN Plus, une offre de streaming du bouquet de chaînes sportives, qui donnera via un seul abonnement mensuel accès aux milliers d'évènements dont Disney détient les droits. Disney investit en outre des milliards de dollars dans des technologies pour lancer en 2019 un service de streaming sous le modèle de Netflix, qui a promis d'investir entre 7,5 et 8 milliards dans des contenus "originaux" en 2018. Dans cette optique, la société est en train de chercher à finaliser le rachat pour 66,1 milliards de dollars d'une partie de 21st Century Fox, l'empire du magnat Rupert Murdoch. Fox va notamment lui apporter les studios de cinéma 20th Century, la chaîne de télévision britannique Sky et la plateforme de vidéo en ligne américaine à la mode Hulu. La branche studios de cinéma, qui comprend Walt Disney, MarvelStudios, Pixar et Lucasfilm, est quelque peu décevante. Ses recettes ont diminué de 0,63% à 2,5 milliards de dollars au premier trimestre, en raison d'une baisse de l'intérêt pour les services de vidéo à la demande notamment. Le groupe a dégagé dans l'ensemble un bénéfice net trimestriel de 4,42 milliards de dollars, en hausse de 78,4%, dopé par un gain fiscal de 1,6 milliard lié à la réforme fiscale adoptée récemment aux Etats-Unis. (Belga)

Nos partenaires