Difficulté au 1er trimestre 2015 pour les PME wallonnes et bruxelloises

14/05/15 à 12:59 - Mise à jour à 12:56

Source: Belga

Les PME wallonnes et bruxelloises sont toujours en difficulté au cours de ce 1er trimestre 2015, indique jeudi un communiqué du prestataire de services SD Worx.

Difficulté au 1er trimestre 2015 pour les PME wallonnes et bruxelloises

© istock

Durant le premier trimestre 2015, l'emploi structurel a reculé en Wallonie et à Bruxelles de respectivement 0,2% et 0,3% par rapport au 4e trimestre 2014, selon SD Worx qui ajoute qu'en comparaison avec le 1er trimestre 2014, ce recul est de 0,9% en Wallonie et 0,7% à Bruxelles. En Flandre, l'emploi structurel a progressé de 0,7% au cours du 1er trimestre 2015. À l'échelle nationale, l'Indice Emploi de SD Worx atteint à 111,6 points pour le 1er trimestre 2015, soit une progression de 0,3% par rapport au 4e trimestre 2014.

Ce sont surtout les PME de moins de 20 personnes qui emploient moins au cours des 12 derniers mois: 1,1% en Wallonie et 0,7% à Bruxelles. Dans la capitale, cette régression est même de 0,8% pour les PME de 20 à 49 collaborateurs. En revanche, les PME plus importantes ont légèrement étoffé leurs effectifs (+0,7%), une évolution que l'on n'observe pas en Wallonie, où l'emploi dans les grandes PME s'érode d'un demi pour cent.

Par ailleurs, une tendance générale se dessine en Belgique, précise encore le communiqué, celle qui indique qu'il y a moins de jeunes au travail, mais plus de personnes de 50 ans et plus. En Wallonie, plus de 1% des emplois à temps plein ont disparu au 1er trimestre 2015. Les jeunes travailleurs sont plus particulièrement impactés, avec un recul de 5% de l'emploi dans les PME. Cette régression n'est pas entièrement compensée par le surcroît d'emploi parmi les 50 ans et plus (1,91%). A Bruxelles, on observe la même évolution en matière d'âge: moins de jeunes travailleurs (-4,44%) mais davantage de quinquagénaires (+3,99%).

En savoir plus sur:

Nos partenaires