Dieselgate: le correctif de Volkswagen à l'origine de nombreux problèmes, aussi en Belgique

19/01/18 à 07:18 - Mise à jour à 09:16

Source: Belga

Selon une étude menée par Test-Achats (et ses homologues espagnole, portugaise et italienne) et rapportée vendredi par la Dernière Heure, La Libre Belgique et Het Laatste Nieuws, un grand nombre de véhicules concernés par le "dieselgate" et qui ont fait l'objet d'une mise à jour offerte par Volkswagen à la suite du scandale présentent des "problèmes".

Dieselgate: le correctif de Volkswagen à l'origine de nombreux problèmes, aussi en Belgique

© REUTERS/Dado Ruvic

Ainsi, "plus de quatre propriétaires sur dix (45%) ont remarqué des modifications de leur véhicule suite à la mise à jour du logiciel", indique Test-Achats. "La plainte la plus fréquente porte sur l'augmentation de la consommation de carburant. Quelque 55% des conducteurs en font part".

C'est l'Audi A4 qui semble la plus touchée: 70 % des A4 sur lesquelles des changements ont été constatés consomment plus qu'avant.

"La deuxième plainte la plus souvent signalée est la perte de puissance. Dans ce cas, Seat est le plus mauvais élève - pas moins de 72 % des propriétaires se plaignent d'une perte de puissance du moteur après la mise à jour du logiciel." Par ailleurs, plus de la moitié des Golf et les deux tiers des Polo présenteraient moins de vigueur sous le capot. D'autres plaintes concernant des problèmes mécaniques ou l'ordinateur de bord ont également été relevées, de manière moins représentative.

Pour 13 % des sondés, ces altérations les ont conduits à retourner au garage pour une réparation. L'enquête avait été menée auprès de 10.600 propriétaires de véhicules incriminés, dont 3.000 Belges.

Nos partenaires