Didier Bellens n'est pas impliqué dans la vente du bâtiment Paille

11/10/13 à 13:42 - Mise à jour à 13:42

Source: Trends-Tendances

Le processus de vente du bâtiment Paille, dans le centre de Bruxelles, se déroule "selon toutes les règles de gouvernance interne à la fois de ConnectImmo et de Belgacom", a annoncé Pierre-Alain De Smedt, président du comité d'audit interne.

Didier Bellens n'est pas impliqué dans la vente du bâtiment Paille

© Belga

Il a ainsi mis Didier Bellens, CEO de Belgacom et administrateur chez Immobel, hors de cause en soulignant qu'il n'a "à aucun moment été impliqué dans le processus de vente de l'immeuble 'Paille'". Le bâtiment "Paille" de Belgacom, situé dans le centre de Bruxelles, fait l'objet d'une mise en vente. La semaine passée, la presse avait rapporté le fait qu'Immobel disposait des plans du complexe et que la société voulait le transformer en luxueuse maison de repos. L'intervention de Didier Bellens avait été évoquée. M. Bellens, CEO de Belgacom, est également administrateur d'Immobel, d'où des suspicions de conflit d'intérêt.

Dans son rapport, communiqué vendredi aux médias, le comité d'audit souligne qu'aucun conflit d'intérêt n'est à déplorer dans le processus de vente. "Les intérêts du groupe Belgacom priment et le processus est transparent pour tous les acheteurs potentiels", indique l'entreprise publique. Belgacom précise que la procédure formelle de demande d'offres a été lancée en avril. Aujourd'hui, dix sociétés ont marqué leur intérêt. Cette première phase de la procédure, non liante, se poursuivra jusqu'au 31 octobre.

Nos partenaires