Deuxième jour de grève des bagages à Zaventem

14/05/13 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Source: Trends-Tendances

La grève du personnel de Swissport perturbe toujours l'aéroport de Bruxelles. Brussels Airlines n'annule aucun vol et assure lui-même, autant que faire se peut, le traitement des bagages.

Deuxième jour de grève des bagages à Zaventem

A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Brussels Airlines a affecté le maximum de personnel au traitement des bagages de ses vols, afin de remplacer les grèvistes de Swissport. Cette dernière est une entreprise de handling qui assure le service de nombreuses compagnies à Zaventem, dont le transporteur belge.

Lundi, 49 vols annulés sur 700

Une grève aussi longue est plutôt rare pour le handling. Elle perturbe l'aéroport et les voyageurs. Lundi, sur 700 vols, 49 ont été annulés. Ce mardi, Delta a renoncé à son vol en provenance et vers Atlanta. Les compagnies recommandent aux passagers de voyager, si possible avec des bagages à main, mais ce n'est pas toujours possible pour les longs courriers.

Les compagnies peuvent assurer elles-mêmes le traitement des bagages (enregistrement, chargement, déchargement) pour autant qu'elles disposent d'une licence et du personnel adéquat. C'est le cas de Brussels Airlines, qui est basé à l'aéroport, et dispose ainsi d'un certain effectif qu'elle affecte exceptionnellement aux bagages.

'autres compagnies disposent aussi de cette licence, mais beaucoup ne la demandent pas, faute d'effectif suffisant à l'escale bruxelloise, et s'en remettent entièrement à un sous-traitant comme Swissport.

Pas d'annulation pour Brussels Airlines

"Cette licence nous permet, depuis le début de la grève, de n'avoir aucune annulation, juste de légers retards" indique Wencke Lemmes, porte-parole de Brussels Airlines. La compagnie ne peut toutefois envoyer qu'un nombre limité de personnes, car l'accès aux zones "airside" (piste, partie du bâtiment au-delà des contrôle des frontières) exige des autorisations. La compagnie ne peut donc garantir que tous les vols partent avec tous les bagages. "Nous ne sommes pas en mesure de charger tous les vols. Alors nous donnons la priorité aux voyageurs, ensuite aux bagages" continue Wencke Lemmes. Brussels Airlines ne dispose pas du matériel suffisant pour gérer les bagages.

Les raisons du conflit : un sous-effectif Le conflit porte sur les effectifs de Swissport à Zaventem. La société Swissport a repris l'an dernier la société de handling Flightcare. Les syndicats reprochent à l'acquéreur de n'avoir pas respecté les accords conclus à cette occasion, et de gérer les activités avec trop peu de personnel. Swissport semble avoir adopté une approche plus rugueuse des relations sociales que celle suivies par le dernier dirigeant de Flightcare à Bruxelles Brieuc de Meeus, parti diriger la STIB.

Swissport fournit des prestations de handling notamment pour Brussels Airlines, Lufthansa, Jet Airways, Iberia, Lot et Delta. Les services de handling incluent une panoplie de services au sol dont : le check in, le chargement et déchargement de bagages, le nettoyage des avions, le push back (repousser l'avion hors du terminal pour qu'il puisse partir). Les compagnies peuvent assurer elles-mêmes ces tâches ou les confier à un des deux handlers indépendants autorisés à Brussels Airport, Swissport et Aviapartners.

Le groupe Swissport, basé à Zürich, occupe 40.000 personnes et est actif dans 184 aéroports dans le monde dans 37 pays.

A l'heure où nous publions ces informations, des négociations auraient repris.

Robert van Apeldoorn

En savoir plus sur:

Nos partenaires