Dette de 225 millions: la SNCB "regrette la fuite" mais ne fait "aucun commentaire"

26/02/14 à 06:20 - Mise à jour à 06:20

Source: Trends-Tendances

La SNCB "regrette au plus haut point qu'un document de travail présenté au comité d'audit (se soit retrouvé) dans la presse et précise qu'aucun commentaire ne sera fait", indique la société mercredi dans un communiqué, en réaction à un article de L'Echo qui évoque une dette inexpliquée de 225 millions d'euros.

Dette de 225 millions: la SNCB "regrette la fuite" mais ne fait "aucun commentaire"

© IMAGEGLOBE

La SNCB, qui existe sous sa forme actuelle depuis le 1er janvier, se penche en ce moment sur la clôture des comptes annuels 2013 des anciennes SNCB et SNCB-Holding, l'établissement du bilan d'ouverture de la nouvelle SNCB et l'établissement du budget 2014 de la nouvelle SNCB, explique-t-on.

Vendredi dernier, lors du comité d'audit de la SNCB, une note mise sur la table établissait que les dettes de l'entreprise publique ont augmenté de 576 millions d'euros à 1,330 milliard d'euros depuis 2009, relate le quotidien L'Echo.

Cette dette est censée être apurée d'ici 2015. Mais, selon L'Echo, une partie de la dette pourrait ne pas être expliquée sur base de sources proches de la SNCB. Cette partie s'élève à 225 millions d'euros. Une première recherche a déjà montré que certains résultats précédents ont été embellis. Les défauts de paiement, comme les amendes non-récupérées auprès des passagers, ont ainsi été systématiquement surestimés.

Mais il reste toujours un montant de 102 millions d'euros de dette (dont 38 millions d'euros pour l'année 2013) pour lequel le mystère demeure entier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires