Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

15/06/18 à 10:06 - Mise à jour à 10:06

Des magasins sans caisse pour donner l'impression de la gratuité

Microsoft travaille à une technologie capable de supprimer le métier de caissière. Après Amazon et le groupe chinois JD.com, cela démontre que des solutions technologiques seront bientôt mises en place pour remplacer l'humain dans le secteur de la distribution. Mais aussi pour nous faire consommer davantage en nous donnant l'impression de.... la gratuité.

Des magasins sans caisse pour donner l'impression de la gratuité

© Internet

S'il y a bien deux métiers qui sont en sursis en ce moment, ce sont les métiers de chauffeurs de taxis (ou de poids lourds) et le métier de caissière de supermarché. Les chauffeurs sont menacés par l'arrivée des voitures et des camions autonomes. Pour l'instant, ils sont encore protégés par le fait qu'il faudra un temps d'adaptation, mais ce n'est qu'un répit de quelques années. Quant aux caissières, elles ne sont généralement pas très bien payées, mais vu la pression sur les marges qui existe au sein de ce secteur, tous les grands distributeurs espèrent un jour pouvoir sans passer pour rétablir leurs marges. Là aussi, ce n'est plus qu'une question de quelques années. On savait qu'Amazon avait lancé en 2017 une supérette sans caisse à Seattle aux Etats-Unis, elle s'appelle d'ailleurs Amazon Go et est toujours en phase de test. Reuters annonce que Microsoft travaille à la suppression des caisses dans les magasins. Microsoft développe une technologie de caméras capable de vérifier directement le contenu du panier du client, afin de le débiter sur son compte dès la sortie du magasin.

Cette nouvelle information ne fait que confirmer ce que l'on sait : à savoir qu'il y a une course contre la montre pour développer des technologies pouvant supprimer le rôle de caissier ou caissière. Le plus avance sur la matière semble être un groupe chinois JD.com. Il a mis au point une technologie qui permet de repérer les produits mis dans le panier via la reconnaissance faciale, la reconnaissance d'image et via la radio-identification. Au fur et à mesure que le client se fidélise au magasin, ces mêmes technologies seront en mesure de connaître ses préférences pour personnaliser certaines publicités.

En résumé, des groupes internationaux veulent supprimer le métier de caissière, d'abord, pour économiser de la main-d'oeuvre, ensuite, pour pouvoir personnaliser la publicité à destination de leurs clients. Et ensuite, et là c'est plus pernicieux, pour nous donner l'envie de consommer encore plus. Eh oui, dès lors que nous faisons notre shopping sans passer par la case caisse, nous avons l'impression psychologique de ne pas avoir payé. Des tests ont déjà montré que cela nous incitait à consommer plus. Ce n'est qu'une impression, car la facture arrive plus tard par email, mais comme disent les Flamands "perceptie is realiteit". Sortir d'un magasin les mains pleines en ayant l'impression de ne rien dépenser sera donc la nouvelle stratégie des magasins de demain.

Nos partenaires