Des "gestionnaires de ponctualité" pour la SNCB ?

04/02/11 à 09:35 - Mise à jour à 09:35

Source: Trends-Tendances

Parmi les 128 mesures prônées par le consultant Arthur D. Little pour améliorer la ponctualité des trains belges, on trouve l'achat ou la rénovation de matériel pour 297 millions d'euros, mais aussi l'engagement de "punctuality managers" pour résoudre rapidement les problèmes de retard.

Des "gestionnaires de ponctualité" pour la SNCB ?

© Belga

Le consultant Arthur D. Little a identifié, dans un rapport, 128 mesures à moyen et à long termes pour porter la ponctualité des trains à 90 % en 2015. L'impact de ce plan pour le budget du gestionnaire du réseau Infrabel et pour l'opérateur SNCB s'élèverait à 563 millions d'euros, peut-on lire vendredi dans La Libre Belgique.

Les actions concernent sept domaines-clés dépendant soit de la SNCB, soit d'Infrabel. Parmi elles figurent notamment l'achat ou la rénovation de matériel pour un montant de 297 millions d'euros sur cinq ans, dont 258 millions sont déjà prévus dans les plans d'investissements et le budget d'exploitation de la SNCB.

Les mesures prônées par le consultant portent également sur l'amélioration des processus opérationnels et une meilleure gestion du trafic ferroviaire en temps réel. Les experts recommandent l'engagement de punctuality managers qui doivent identifier et résoudre le plus rapidement possible les problèmes de retard.

Moins de trains à Bruxelles pendant les heures de pointe ?

Jeudi déjà, la question de la ponctualité des chemins de fer belges faisait l'actualité. Une trentaine de trains qui circulent durant les heures de pointe vers et à partir de Bruxelles pourraient être supprimés, pouvait-on lire hier dans De Standaard.

Infrabel et la SNCB discutent actuellement de cette possibilité pour améliorer la ponctualité sur le réseau. L'opération permettrait notamment d'éviter que des retards se créent sur la liaison entre Bruxelles Nord et Midi. Les trains qui pourraient être supprimés ne sont pas encore connus. Environ 10.000 voyageurs seraient concernés par cette mesure.

Infrabel et la SNCB envisagent d'allonger certains trains en compensation. Une décision définitive devrait être prise en mars par les conseils d'administration d'Infrabel et de la SNCB.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires