Des entreprises flamandes plumées en Chine

25/07/12 à 16:25 - Mise à jour à 16:25

Source: Trends-Tendances

Quatre entreprises flamandes ont été victimes de vide-goussets modernes en Chine. L'une d'entre elles, qui préfère conserver l'anonymat, y a même laissé un million de dollars.

Des entreprises flamandes plumées en Chine

© Thinkstock

La technique des malandrins est aussi simple qu'efficace :

Un simple mail informe le donneur d'ordre que le numéro de compte de son sous-traitant habituel se trouve temporairement sous audit et qu'il faut en utiliser un autre.

Emane-t-il d'une bande organisée ? Mystère. Les documents annexes sont en tout cas remarquablement falsifiés et contiennent des précisions que seules des complicités internes peuvent fournir. S'y ajoute le fait que seules les grandes entreprises sont ciblées. Dans les PME en effet, la direction conserve un lien plus étroit avec la comptabilité que dans les grandes structures.

Guillaume Capron

En savoir plus sur:

Nos partenaires