Des dizaines de magasins Blokker à vendre en Belgique, les syndicats sur le "qui-vive"

16/05/17 à 10:34 - Mise à jour à 13:48

Source: Belga

Blokker Holding a décidé de se séparer de ses chaînes de magasins pour se concentrer sur son enseigne principale. Entre autres Bart Smit et Leen Bakker, qui comptent des dizaines de succursales en Belgique, sont donc à vendre.

Des dizaines de magasins Blokker à vendre en Belgique, les syndicats sur le "qui-vive"

© Belga

Les syndicats, informés mardi matin, sont sur le "qui-vive", commente le délégué Marc Jacobs (LBC).

Une grande restructuration est déjà en cours chez Blokker en Belgique, où la direction comptait déjà fermer une soixantaine de ses 190 magasins. Un scénario identique est désormais envisagé pour les 62 Leen Bakker, les 48 Bart Smit, la dizaine de Big Bazar et les cinq Intertoys.

Des centaines d'emplois sont dès lors menacés. "Nous sommes sur le qui-vive", réagit Marc Jacobs de la LBC. "Blokker Holding dit vouloir revendre intégralement les magasins, personnel compris, mais nous sommes encore dans l'expectative. Nous pensons que la direction elle-même ne sait pas très bien quels repreneurs pourraient se manifester."

Le groupe n'a pas encore fixé de date limite pour les reprises.

Selon le spécialiste néerlandais du secteur Paul Moers, Blokker n'avait pas d'autre choix. "Il n'était plus possible de sortir les nombreuses chaînes de l'ornière. Celles-ci présentent un important arriéré en termes de gestion. Les ventes vont dégager des fonds qui pourront être réinvestis dans la chaîne principale."

M. Moers pense que la reprise peut principalement intéresser des sociétés d'investissement, qui pourraient réduire drastiquement les coûts en vue d'une revente.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires