Des aides à la presse accrues et conditionnées

08/09/11 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Trends-Tendances

Les aides publiques accordées à la presse doivent être modifiées et accrues, recommande un rapport issu des Etats généraux de la presse organisés par le parlement de la Communauté française.

Des aides à la presse accrues et conditionnées

© Belga

L'an passé, le parlement a pris l'initiative d'organiser ces Etats généraux pour apporter des réponses à la crise que traverse le secteur des médias. Plusieurs ateliers ont été mis sur pied, dont un était consacré aux "acteurs, marchés et stratégies".

Cet atelier a présenté ses conclusions jeudi, après avoir entendu une trentaine de personnes. Les recommandations visent notamment l'aide à la presse. "Ces aides doivent être ciblées et destinées à faciliter tous les moyens susceptibles de favoriser la modernisation des divers acteurs", dit le rapport, qui évoque en particulier la révolution numérique et le bouleversement du marché publicitaire.

Clarification de la mission de la RTBF

Les experts entendus recommandent une politique d'aide conditionnée. Pour la RTBF, la nécessité d'une clarification de la mission qui lui est impartie est évoquée. Pour les télévisions publiques, le rapport insiste sur l'établissement de critères de service public, de production propre et d'économies d'échelle.

En ce qui concerne la presse écrite, les experts ont plaidé pour une augmentation significative du montant de l'aide: de 7 à 10 millions d'euros, qui serait liée à des critères de qualité de l'information.

Autre point abordé: celui des ressources privées. Le rapport recommande la mise en place d'une tarification d'accès sur internet, allant de la gratuité à la vente par palier successifs, notamment pour les articles qui ont impliqué un important travail d'investigation et qui apportent une information originale ou exclusive. Il préconise aussi des formules d'investissement défiscalisées.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires